« Puis-je partir avec…? » Transavia dévoile les demandes les plus insolites des passagers

Alors que les grandes vacances ont commencé, certains passagers se posent encore des questions sur ce que l’on a le droit d’emmener avec soi en avion dans un bagage cabine. Preuve en est avec ce top 5 des demandes les plus insolites recensées par Transavia France, la filiale low-cost d’Air France-KLM.

1- « Une bourriche d’huîtres bien emballée, ficelée et hermétique »

C’est bien connu, les Français sont de grands amateurs d’huîtres. Certains sont prêts à tout pour en profiter en toute occasion… même à les balader dans l’avion.
Mauvaise nouvelle :  les mollusques devront rester sagement à la maison « car il est impossible de voyager avec un animal vivant, hormis chien ou chat » , prévient Transavia.

2- « Une casserole »

Une expérience culinaire de qualité, c’est au moins la moitié d’un city break réussi. Pour ceux qui ne seraient pas sûrs de trouver des petits plats savoureux sur place, il y a une solution radicale : emmener ses ustensiles de cuisine avec soi pour parer à toute éventualité. Idée curieuse mais autorisée, du moins en soute et si l’on se limite à 1 ou 2 de ces objets, indique la compagnie.

3- « Un melon »

Rien ne vaut un melon juteux pendant l’été. Seulement, quand on part en Islande, c’est tout de suite plus compliqué de s’approvisionner. Dès lors, pourquoi ne pas en glisser un dans sa valise ? C’est permis, mais il faudra laisser son bagage en soute.

4- « Des œufs de poule enfermés dans une boîte en plastique »

Pour préparer quiches ou tortillas home-made, certains voyageurs prudents préfèrent emmener leurs propres œufs. Avant de se lancer dans pareille entreprise, encore faut-il savoir si c’est autorisé… Réponse de Transavia : en valise cabine, non, mais en soute, oui (et à ses risques et périls).

5- « Des coccinelles »

Sûrement la demande la plus curieuse formulée jusqu’alors… Ceci dit, ne dit-on pas que ces « bêtes à bon dieu » portent bonheur ? Le secret d’un voyage réussi ne tient peut-être qu’à quelques pois noirs… Vaste question qui restera un mystère, car les coccinelles sont interdites en vol, en valise cabine ou en soute.

Transavia compte accueillir « des millions de passagers » cet été vers plus de 80 destinations au départ de France.

Laissez un commentaire