Air India : feu vert à la privatisation

Le gouvernement indien a donné mercredi 28 juin son accord « de principe » à la mise en vente d’Air India, la compagnie nationale fortement endettée.

Après cette annonce officielle, reste à savoir si la privatisation sera totale ou partielle. Les avis divergent. Niti Aayog, un think tank gouvernemental, a récemment recommandé la vente de la totalité d’Air India. Le ministre de l’aviation civile penche quant à lui pour la vente de certains actifs afin de réduire la dette, avant de privatiser la compagnie.

Une commission placée sous la présidence du ministre des finances, Arun Jaitley, devra trancher la question. Elle devra aussi décider, selon un communiqué du gouvernement du Premier ministre Narendra Modi, du « traitement insoutenable de la dette d’Air India » , de l’avenir de « trois filiales qui font des bénéfices » ou encore de qui pourra soumissionner.

Air India fait face à la concurrence féroce des compagnies low-cost sur son marché domestique, et à celle des compagnies du Golfe à l’international. L’entreprise a enregistré huit exercices déficitaires au cours des neuf dernières années. En 2012, le gouvernement a dû mettre en place un plan de sauvetage de 422 milliards de roupies (5,7 milliards d’euros). La dette d’Air India atteint aujourd’hui 520 milliards de roupies (7,0 milliards d’euros), un fardeau à la charge du gouvernement.

Créée par Tata en 1932 et nationalisée en 1953, Air India dispose d’une flotte de 118 avions qui desservent 41 destinations dans le monde et 72 en Inde. La compagnie est membre de Star Alliance.

Selon le Financial Times, le gouvernement recherche quatre ou cinq soumissionnaires, avec l’espoir que le groupe Tata se portera candidat. Le conglomérat a aujourd’hui investi dans une compagnie aérienne domestique, Vistara, aux côtés de Singapore Airlines. Les deux partenaires ont déjà lancé conjointement une offre sur Air India. C’était en 2001, mais Singapore Airline s’était retirée à la dernière minute.

Photo ©  P. Pigeyre / master films / Airbus – Air India a mis en service le 24 février 2017 son premier Airbus A320neo, équipé de moteurs CFM LEAP-1A.

Laissez un commentaire