Wizz Air reliera Budapest à Bâle-Mulhouse dès mai 2018

La low-cost Wizz Air ouvrira en mai 2018 une ligne entre Budapest et l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse-Fribourg, sa onzième vers la plateforme tri-nationale. Le nouveau service est lancé dans le cadre d’un plan d’expansion à Budapest où seront stationnés deux avions supplémentaires.

La compagnie hongroise a annoncé vendredi le lancement au 3 mai 2018 de cinq vols par semaine entre sa base de Budapest-Ferenc Liszt et l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse-Fribourg en Airbus de la famille A320.

Les départs de Budapest sont prévus les lundis, mercredis, vendredis et dimanches à 13h05 (arrivée à 14h45) ainsi que le jeudi à 11h45 (arrivée à 13h25). Les vols quitteront l’EuroAirport les lundis, mercredis, vendredis et dimanches à 15h20 (arrivée à 17h00) ainsi que le jeudi à 14h00 (arrivée à 15h25). Cette liaison est déjà proposée par la low-cost easyJet.

Wizz Air est déjà présente à l’EuroAirport avec des services vers la Bosnie-Herzégovine (Tuzla), la Macédoine (Ohrid, Skopje), la Serbie (Belgrade, Niš), la Pologne (Varsovie), la Bulgarie (Sofia), la Croatie (Osijek) et la Roumanie (Bucarest, Cluj-Napoca).

La ligne entre Budapest et l’EuroAirport s’inscrit dans le cadre d’un plan d’expansion dans la capitale hongroise. Deux Airbus A321 supplémentaires seront basés à l’aéroport Ferenc Liszt à partir de mars et mai 2018 respectivement, portant à 13 le nombre d’appareils Wizz Air stationnés. Ainsi, la compagnie ouvrira dès le mois de mars une ligne vers Stavanger (Norvège) et augmentera progressivement la fréquence de 13 dessertes existantes au départ de Budapest (Rome-Fiumicino, Milan-Malpensa, Moscou, Barcelone, Madrid, Bucarest, Saint-Pétersbourg, Keflavik, Kutaisi, Porto, Tirana, Podgorica et Skopje).

Rappelons que Wizz Air relie par ailleurs Budapest à Nice et Bordeaux (à compter de septembre). En France, elle dessert aussi Beauvais, Grenoble et Lyon depuis d’autres destinations.

Photo © Paul BANNWARTH : Airbus A320 de Wizz Air à l’EuroAiport de Bâle-Mulhouse-Fribourg

Laissez un commentaire