Boeing lance le 737 MAX 10 (vidéo)

Au premier jour du salon du Bourget, Boeing a lancé le 737 MAX 10, une version allongée du 737 MAX 9 destinée à concurrencer l’A321neo. L’avionneur américain annonce d’ores et déjà 240 commandes et intentions de commandes provenant d’une dizaine de clients.

Boeing riposte sur le marché des monocouloirs. Distancé par Airbus qui détient 60% du marché, l’avionneur américain a annoncé lundi 19 juin le lancement d’une quatrième version du 737 MAX. Après les MAX 7, MAX 8 et MAX 9, le MAX 10 sera « le plus efficient et le plus rentable des monocouloirs de l’industrie » , a affirmé Boeing dans un communiqué. L’entrée en service est prévue pour 2020.

En comparaison du 737 MAX 9 exposé au Bourget, le MAX 10 dispose d’un fuselage allongé de 1,68 mètres. Avec une longueur totale de 43,8 mètres, il devient le plus long modèle de la famille MAX. Il offre une capacité maximale de 230 sièges en mono-classe et de 188 sièges en bi-classe, avec une nouvelle sortie de secours. Le train d’atterrissage principal est modifié pour faciliter la rotation au décollage. L’aile est améliorée pour réduire la traînée à faible vitesse. L’envergure reste identique (35,9 mètres).

Comme les autres 737 MAX, le MAX 10 est alimenté exclusivement par les moteurs LEAP-1B de CFM International. La voilure est dotée de winglets Advanced Technology. La cabine reçoit de série le « Boeing Sky Interior » . Le rayon d’action maximal est annoncé pour 3.215 nm (ou 5.960 km) avec un réservoir auxiliaire, inférieur donc de 300 nm au 737 MAX 9.

Boeing avait confirmé en mars dernier qu’il proposait le MAX 10 à des compagnies aériennes et loueurs d’avions. Les discussions ont été fructueuses puisque l’avionneur annonce que le nouveau modèle totalise 240 commandes et intentions de commandes de la part de plus de dix clients. Les contrats seront détaillés tout au long de la semaine, mais au moment d’écrire cet article, Boeing a déjà confirmé :

  • un protocole d’accord avec le loueur singapourien BOC Aviation pour 10 exemplaires, valorisé à 1,25 milliard de dollars (ce qui porterait le prix catalogue du MAX 10 à 125 millions de dollars) ;
  • une conversion de commande du loueur GECAS pour 20 exemplaires du 737 MAX 10, sur les 170 MAX commandés par cette filiale de GE ;
  • l’intention du groupe TUI de convertir 18 de ses 70 MAX en MAX 10. Le groupe allemand est présenté par Boeing comme le premier client européen à choisir le 737 MAX 10.

« Le 737 MAX 10 étend l’avantage concurrentiel de la famille 737 MAX et nous sommes reconnaissants qu’autant de clients à travers le monde aient reconnu la valeur exceptionnelle qu’il apportera à leurs flottes » , a déclaré Kevin McAllister, le PDG de Boeing Aviation commerciale. « Les compagnies aériennes demandaient une option plus grande et meilleure dans le segment des monocouloirs avec les avantages opérationnels de la famille 737 MAX. L’ajout du 737 MAX 10 offrira à nos clients la plus grande flexibilité du marché, et fournira à leurs flottes la capacité en termes de rayon d’action, l’efficacité énergétique et la fiabilité inégalée pour laquelle la famille 737 MAX est connue de tous » .

Laissez un commentaire