Alitalia renforce sa ligne Rome-São Paulo

Alitalia compte ajouter trois vols par semaine à sa ligne reliant Rome à São Paulo cet hiver, continuant à prévoir un renforcement de son réseau malgré ses difficultés.

La compagnie aérienne italienne a annoncé lundi qu’à compter du 9 novembre 2017, la fréquence de ses vols entre les aéroports de Rome-Fiumicino et São Paulo-Guarulhos sera portée à dix rotations hebdomadaires, au lieu de sept aujourd’hui.

Les trois nouveaux vols seront ajoutés les lundis, jeudis et dimanches avec un départ de Rome à 10h30 (arrivée à 19h50) et de São Paulo à 22h30 (arrivée à 12h30 le lendemain).

Comme les vols quotidiens actuels, les trois fréquences supplémentaires sont prévues en Boeing 777-200ER d’une capacité de 293 sièges en trois classes de service (Affaires, Premium et Économie).

Alitalia est seule à proposer cette liaison aujourd’hui. Selon un communiqué de la compagnie, « environ 326 000 passagers en moyenne voyagent chaque année entre l’Italie et São Paulo grâce à la reprise de l’économie brésilienne qui a entraîné une amélioration significative de la performance des vols d’Alitalia à São Paulo. Les fréquences supplémentaires programmées pour fonctionner au cours de l’hiver prochain répondront à une cette demande croissante » .

Alitalia offrira ainsi 42% de sièges en plus entre Rome et São Paulo et servira le Brésil à raison de 17 vols par semaine, 10 vers São Paulo et 7 vers Rio de Janeiro.

La compagnie membre de SkyTeam a déjà annoncé un renforcement de sa ligne Rome-Buenos Aires à compter de septembre, assorti d’un partage de codes avec Aerolineas Argentinas. Au total, elle prévoit d’opérer 68 vols par semaine entre l’Italie et l’Amérique latine où elle dessert six destinations : São Paulo, Rio de Janeiro, Buenos Aires, Mexico, Santiago du Chili et La Havane.

En dehors de ce marché, Alitalia a également annoncé pour l’hiver 2017-2018 son retour à Delhi, l’ouverture d’une liaison vers les Maldives et l’annualisation de sa ligne vers Los Angeles. En mai, la compagnie a notamment lancé les liaisons Athènes-Tel Aviv et Rome-Kiev.

Au bord de la faillite et placée sous la tutelle de l’État italien depuis le 2 mai, Alitalia poursuit son programme de vols normalement à ce jour. Dans le cadre de sa mise en vente, le gouvernement a reçu 32 manifestations d’intérêt, même si bon nombre d’acheteurs potentiels ne seraient intéressés que par certaines activités de la compagnie, selon la presse italienne.

L’un des commissaires en charge de son « administration extraordinaire » , Luigi Gubitosi a cependant laissé entendre la semaine dernière qu’Alitalia avait encore des chances d’être cédée en « un seul morceau » plutôt qu’à la découpe. « Mais il faut dire que nous en sommes qu’à la toute première phase des offres » , a-t-il ajouté.

Photo Alitalia : Boeing 777-200ER

 

Laissez un commentaire