Singapore Airlines cesse d’opérer l’A380 vers Paris mais propose davantage de vols

Singapore Airlines va augmenter ses fréquences vers Paris pour proposer 10 vols par semaine lors de la saison hiver 2017-2018. L’Airbus A380 ne sera plus déployé sur la ligne : toutes les rotations seront alors opérées avec des Boeing 777-300ER.

La compagnie singapourienne a annoncé lundi un renforcement de la fréquence des vols sur la ligne reliant son hub de Singapour-Changi à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle.

Selon un communiqué, trois vols hebdomadaires supplémentaires seront opérés les lundis, jeudis et samedi du 29 octobre 2017 au 24 mars 2018. Ils porteront le code SQ 334 de Singapour à Paris, et SQ 333 de Paris à Singapour.

Ces nouveaux vols seront effectifs au départ de Paris-Charles de Gaulle le 30 octobre prochain. Ils viendront s’ajouter à la rotation quotidienne actuellement opérée par Singapore Airlines (vols SQ 336 Singapour-Paris et SQ 335 Paris-Singapour).

La compagnie a indiqué que les trois vols supplémentaires ainsi que les sept vols existants seront opérés par des Boeing 777-300ER, à la place des Airbus A380-800 exploités aujourd’hui sur la ligne.

Les 777-300ER de Singapore Airlines sont aménagés quadri-classes avec une capacité de 264 sièges, dont 4 en Première, 48 en Affaires, 28 en Premium Economique et 184 en Economique. Les gros-porteurs reçoivent une cabine de nouvelle génération lancée en juillet 2013. Les sièges sont notamment équipés du système de divertissement Panasonic eX3 proposant plus de 1800 programmes à la carte.

Les trois vols supplémentaires sont soumis à l’approbation des autorités de tutelle et seront progressivement commercialisés via les différents canaux de distribution, a également indiqué Singapore Airlines.

Cette décision de la compagnie membre de Star Alliance intervient alors que sa flotte comptera moins d’A380 cet hiver qu’actuellement. Le groupe a annoncé le mois dernier que ses quatre premiers A380 seront retournés aux loueurs d’ici mars 2018. Ces appareils seront remplacés par trois A380 neufs dont seulement deux entreront en service au cours de la période.

Par ailleurs, rappelons que la route Paris-Singapour est également opérée par Air France à raison d’un vol quotidien en Boeing 777-300ER. Depuis le 27 avril 2017, les deux compagnies aériennes partagent leurs codes au-delà de leur hub respectif de Paris-Charles de Gaulle et Singapour-Changi. L’axe Paris-Singapour n’est pas concerné par cet accord.

Horaires des vols Singapore Airlines à Paris (29 octobre 2017 – 24 mars 2018)

 

6 commentaires sur “Singapore Airlines cesse d’opérer l’A380 vers Paris mais propose davantage de vols

  1. Est ce qu’ils ont rajouté 3 fréquences par semaine juste pour contrebalancer l’absence de l’A380 ou est ce que c’est une vraie volonté d’augmenter les fréquences et les capacités vers Paris ?
    Et est ce que ce n’est que temporaire et que l’A380 reviendra sur Paris dès que la compagnie en possèdera de nouveau plus ?

    • Je pense pour contrebalancer l’absence de l’A380 la chute de l’offre est importante. Peut être c’est une manière de proposer plus de flexibilité sur cette ligne, sachant que Singapour Airlines est en partage de code avec AF.
      Vraiment une mauvaise nouvelle.., j’ai des doutes sur un éventuelle retours.

  2. Je suis terriblement déçu du fait que Singapore Airlines supprime l’A380 vers Paris
    Ce que je n’ai pas compris, c’est que la compagnie pourrait transporter + de monde sur A380 que sur B77W, alors qu’ils rajoutent des vols (!)
    Dommage, j’aurais bien voulu tester l’A380 SQ sur le CDG-SIN…

    • Apparemment le retrait de l’A380 serait du aux opération de maintenance. Les fréquences supplémentaires sont la pour compensé la perte de l’offre, mais aussi pour augmenter l’offre initiale si l’A380 revenait sur CDG.

  3. J’ai réservé et payé , fin avril 2017, deux billets AR Paris-Singapour et Singapour-Sydney, en Business Class, afin de voler sur l’A380 . C’est la raison pour laquelle je n’ai pas utilisé »mes 650 000 miles Air France qui ne propose, vers ces destinations, que des vols en Boeing 777. J’ai donc payé ces trajets à un prix plus élevé. C’est en recevant ce 15 décembre un dossier récapitulatif du vol prévu pour le 26 décembre,que je découvre que cette compagnie a supprimé, depuis juin 2017, l’utilisation de l’A380 pour le remplacer par un Boeing 777-300. Afin de pouvoir effectuer les trajets Paris Singapour, puis Singapour en A 380, la compagnie m’avait obligé à séjourner deux jours à Singapour. Sur les 4 vols prévus , seul le vol Singapour-Sydney sera effectué en A 380, les trois autres vols le seront sur le Boeing 777. Je trouve particulièrement discourtois, et le mot est faible, que cette compagnie ne m’ait pas informé d’un changement aussi important, d’autant plus que le plan de cabine n’est pas le même entre ces deux avions. J’avais choisi mes sièges en fonction de ma connaissance du plan de cabine de l’A380, et des préférences de mon épouse. Je ne peux plus modifier ces réservations de siège alors que le plan de cabine du Boeing 777 est différent. Je n’aurais pas choisi de voler sur cette compagnie pour me rendre à Sydney si j’avais su qu’elle n’utiliserait plus l’A380 sur cette ligne. Le confort de l’A380 est incomparable, notamment son silence. Je regrette ce manque d’information de la compagnie, car le choix d’un appareil peut-être important pour un passager, en l’occurrence il l’est pour moi et mon épouse, et la compagnie ne l’ignorait pas, puisque le choix des vols et la contrainte d’un séjour de 48 heures à Singapour en était une résultante. J’aimais beaucoup cette compagnie, ce n’est dorénavant plus tout à fait le cas, combien même il ne s’agit pas de l’affaire du siècle, et que d’aucuns considéreront à juste titre, y compris moi-même, qu’il s’agit là d’une misère de riche!.

Laissez un commentaire