Air New Zealand repousse d’un an la livraison de ses A320neo

Air New Zealand a décidé de reporter d’environ un an les premières livraisons des Airbus de la famille A320neo. Leur arrivée est maintenant prévue pour l’année prochaine.

Selon une présentation faite aux investisseurs le 1er juin, la compagnie néo-zélandaise s’attend à recevoir un premier A320neo en juillet 2018. Il sera suivi d’un premier A321neo quelques semaines plus tard, en septembre 2018.

Ce report vise à étaler dans le temps les dépenses en capital, a indiqué Air New Zealand. En même temps, il permettra à l’A321neo de bénéficier d’un intérieur repensé avec 214 sièges, au lieu de 209 prévus initialement. L’A320neo recevra 168 sièges, à l’identique des A320ceo servant aujourd’hui sur le réseau international. La compagnie membre de Star Alliance exploite trente A320ceo et aucun A321ceo.

Le calendrier prévoit l’entrée en flotte de dix appareils de la famille A320neo au cours de l’exercice 2018-2019, dont six en pleine propriété et quatre en leasing opérationnel. L’exercice suivant verra l’arrivée des trois derniers, dont deux en pleine propriété et un en leasing opérationnel. Air New Zealand doit en effet recevoir 9 A320neo et 4 A321neo selon les données d’Airbus.

La compagnie a souligné que les A321neo offriront une capacité supérieure de 27% aux A320ceo actuels, avec des coûts opérationnels par siège réduits de 15%. Ces atouts permettront de déployer les A321neo sur les principaux marchés loisirs, « où existent de fortes opportunités de stimuler la demande » selon le directeur Corporate Finance, Jeff McDowall. Ce dernier a cité Auckland-Melbourne, Auckland-Brisbane et les îles du Pacifique Sud comme les Fidji, les Samoa et Rarotonga. « Ces marchés sont aussi les plus compétitifs. Donc, les coûts opérationnels plus bas nous donneront un avantage concurrentiel très important » , a-t-il expliqué.

Les A320neo serviront quant à eux sur des routes où le trafic est moins dense, notamment au départ de Christchurch et Wellington vers l’Australie.

Outre les monocouloirs remotorisés, Air New Zealand doit également recevoir quatre 787-9 entre la mi-2017 et la mi-2019 ainsi que quatorze ATR 72-600 entre la mi-2017 et la mi-2020.

 

Visuels A320neo / A321neo © Airbus

Laissez un commentaire