L’Irkout MC-21 se rapproche de son premier vol

Le constructeur russe Irkout a commencé les essais de roulage du MC-21-300 en vue d’un premier vol dont la date reste à fixer.

Le premier prototype du MC-21-300 « se prépare au début des essais en vol » au centre d’Irkout en Sibérie, a annoncé lundi le constructeur. Dans le cadre de cette préparation, les tests portent notamment sur les systèmes de l’avion, le générateur de puissance auxiliaire, les moteurs et le roulage.

Irkout ne fournit aucune date pour un possible premier vol, se contentant d’annoncer que les essais préparatoires se déroulent selon « le calendrier approuvé » .

Le MC-21-300 a effectué son roll-out il y a pratiquement un an, le 8 juin 2016. Comme le COMAC C919 chinois qui a effectué son premier vol au début du mois, il ambitionne de concurrencer les Airbus A320neo et Boeing 737 MAX.

De conception moderne, le MC-21 fait appel aux matériaux composites et peut être équipé au choix des moteurs PW1400G Pure Power de l’américain Pratt & Whitney ou des PD-14 de la société russe Aviadvigatel. Les équipementiers étrangers (Thales et Zodiac Aerospace en France, Honeywell aux Etats-Unis) fournissent 30 à 40% des pièces.

L’appareil sera décliné en deux variantes, MC-21-200 pour couvrir le segment de 130 à 165 passagers, et MC-21-300 d’une capacité de 160 à 180 sièges. C’est cette dernière qui sera donc la première à voler, avec les moteurs Pratt & Whitney. Une troisième variante, MC-21-400, est à l’étude pour le marché des avions de 175 à 210 passagers, mais son développement est pour l’instant plus lointain. Le MC-21 bénéficiera d’un rayon d’action de 5.500 à 6.000 kilomètres.

Irkout indique que le MC-21 enregistre 175 commandes fermes et 100 intentions de commandes, toutes émanant de compagnies aériennes ou sociétés de financement russes ou de la CEI : notamment Aeroflot, Red Wings Airlines, UTair, IrAero, Ilyushin Finance Company ou encore Sberbank Leasing.

Photos © Irkout : MC-21-300

Laissez un commentaire