XL Airways vise l’Asie

XL Airways France envisage de desservir prochainement l’Asie pour réduire sa dépendance au marché américain.

La compagnie aérienne française a l’intention d’ouvrir des destinations en Asie « d’ici douze mois » , a révélé son PDG, Laurent Magnin, lors d’une interview avec l’Écho Touristique. « Ce sera des vols point à point, depuis Paris et/ou la province » , a-t-il précisé. 

Le dirigeant se refuse à en dire plus sur les destinations visées. Celle-ci ne seront annoncées que lorsque « Boost (d’Air France, ndlr) dévoilera les siennes » , a-t-il plaisanté. Néanmoins, XL Airways devrait commencer par « une grosse tête de pont, puis il y aura d’autres destinations » . Sans surprise, la Thaïlande, l’Inde et la Chine présenteraient un fort potentiel.

Laurent Magnin évoque un tarif disponible dès 600 euros, sinon « ça ne sert à rien » . Dans le viseur, les compagnies du Golfe, qui ont l’avantage d’un grand nombre de destinations mais sans offrir de vols directs depuis la France.

Le but de ce « changement de braquet » est de réduire la dépendance de XL Airways au marché américain.

La compagnie aérienne basée à Paris-Charles de Gaulle dessert actuellement quatre destinations aux États-Unis (New York, Miami, San Francisco et Los Angeles) ainsi que les Caraïbes, le Mexique, Cuba, l’Océan Indien (La Réunion, Mayotte) et Israël. Elle opère une flotte d’Airbus A330-200 et A330-300.

Photo © Paul BANNWARTH – Airbus A330-300 de XL Airways à Mulhouse-Bâle (18/05/2016)

Laissez un commentaire