États-Unis : les dix aéroports aux approches les plus difficiles

Honeywell a dressé la liste des dix aéroports commerciaux des États-Unis dont les approches sont les plus complexes pour les pilotes.

Selon l’équipementier américain, ces aéroports sont :

  1. Aspen-Pitkin County (Colorado)
  2. Laughlin-Bullhead (Arizona)
  3. Butte-Bert Mooney (Montana)
  4. Cody-Yellowstone (Wyoming)
  5. Washington-Ronald Reagan National (Washington, D.C.)
  6. Juneau International (Alaska)
  7. New York-LaGuardia Airport (New York)
  8. Mammoth Lakes-Yosemite (Californie)
  9. San Diego International (Californie)
  10. Telluride Regional (Colorado)

Pour effectuer ce classement, Honeywell s’est basé sur les qualifications particulières requises par la FAA pour ces aéroports, et sur les avis de ses propres pilotes et experts.

Pour le premier de la liste, Aspen-Pitkin, Honeywell explique que les pilotes ont besoin d’une formation spéciale car ils doivent suivre à l’atterrissage une trajectoire incluant une pente raide et utiliser une aide à la navigation distincte en cas de go-around. En outre, sur l’unique piste de l’aéroport, les atterrissages se font dans un sens et les décollages dans l’autre, en raison de l’environnement montagneux.

Autre exemple, Washington-Ronald Reagan : à l’atterrissage, les passagers bénéficient certes d’une belle vue sur la Maison Blanche et le Pentagone, mais les pilotes doivent « slalomer » entre plusieurs zones interdites de survol et effectuer une approche à vue qui exige un virage à 30 ou 40 degrés en se repérant sur la rivière Potomac pour s’aligner avec la piste.

Enfin, on notera que Telluride est l’aéroport commercial dont l’altitude est la plus élevée des États-Unis. Le terrain montagneux crée une approche particulièrement difficile pour les pilotes.

Ce classement est l’occasion pour Honeywell de mettre en avant les solutions qu’il propose pour les aides au pilotage. Une explication détaillée est fournie pour chacun des dix aéroports et disponible ici (en anglais). L’argumentaire est également développé dans plusieurs vidéos promotionnelles, qui ont le mérite de fournir des images sur deux des aéroports concernés, Aspen et Washington-Ronald Reagan :


Visuel : capture d’écran Youtube / Honeywell

One thought on “États-Unis : les dix aéroports aux approches les plus difficiles

Comments are closed.