Corsair relie La Réunion à Antananarivo

Corsair International lance dimanche son premier vol entre l’île de La Réunion et Madagascar, continuant de développer son réseau régional dans l’océan Indien.

À compter du 9 avril 2017, Corsair assurera une rotation par semaine entre les aéroports de Saint Denis de La Réunion-Roland Garros et Antananarivo-Ivato avec un gros-porteur de type Airbus A330 ou Boeing 747. Les vols quitteront l’île de la Réunion le dimanche à 12h30 pour une arrivée à Antananarivo à 13h10. Les vols retours seront opérés le même jour, avec un départ à 18h00 et une arrivée à 20h30. « Les passagers en continuation pour Paris pourront profiter d’un vol de nuit pour leur plus grand confort » , a précisé la compagnie aérienne.

Sur cette desserte régionale, Corsair sera en concurrence avec Air Austral et Air Madagascar. « En assurant la liaison entre Gillot et Antananarivo, Corsair offre aux Réunionnais et aux Malgaches une véritable alternative pour se déplacer au sein de l’océan Indien à des tarifs extrêmement compétitifs » , a indiqué la compagnie. Elle annonce des tarifs entre La Réunion et Antananarivo à partir de 198 euros TTC l’aller retour sans bagage, à partir de 238 euros avec bagage.

Pour Pascal de Izaguirre, le PDG de Corsair, « l’ouverture de la desserte régionale Réunion/Antananarivo ce dimanche 09 avril marque d’une part notre engagement auprès des Malgaches, et d’autre part, notre volonté de favoriser les échanges de personnes et de biens, tout en dynamisant le tourisme entre les îles soeurs de l’Océan Indien, par exemple en multipliant les opportunités de séjours combinés inter-îles » .

Corsair réaffirme ainsi ses ambitions dans l’océan Indien. Dans la région, elle relie actuellement la métropole à La Réunion, Maurice et Mayotte, en plus d’Antananarivo. Dans le cadre de son expansion régionale, elle a lancé fin janvier 2017 la liaison Réunion/Mayotte et a aussi demandé les droits de trafic sur l’axe Réunion/Maurice. « Le concept des îles Vanille va pouvoir s’appuyer sur une desserte aérienne plus large et plus accessible » , a indiqué Corsair.

À Madagascar, la compagnie est présente depuis 20 ans, ayant obtenu les droits de trafic long-courrier en novembre 1996 et opéré ensuite son premier vol sur Antananarivo. L’obtention des droits de trafic régionaux a été annoncée en octobre 2016.

Corsair International est une filiale de TUI France et emploie 1.050 collaborateurs. Basée à Paris-Orly, elle transporte 1.200.000 passagers par an et opère des vols réguliers vers les Caraïbes (Fort-de France, Pointe-à-Pitre), l’Océan Indien (La Réunion, l’Ile Maurice, Mayotte, Madagascar), l’Afrique (le Sénégal et la Côte d’Ivoire) et le Canada (Montréal). La destination Cuba sera ouverte en mai 2017.

Photo © Corsair : Airbus A330

Laissez un commentaire