L’Airbus A350-1000 termine ses essais de mesures sonores

Selon les mesures préliminaires, l’A350-1000 répond aux exigences européennes et américaines pour la certification acoustique, a annoncé Airbus à l’issue d’une campagne d’essais dans le Sud de l’Espagne.

Le constructeur de Toulouse a effectué du 27 mars au 5 avril 2017 une série de tests en Andalousie avec le prototype A350-1000 MSN065, équipé d’une cabine et arborant la livrée « carbone » , afin de mesurer l’empreinte sonore du gros-porteur dans le cadre de sa certification.

À cet effet, l’avion ainsi que les installations acoustiques de la base militaire de Morón, près de Séville, ont été équipés d’instruments et de capteurs pour mesurer les niveaux de bruit externes lors des phases de décollage et d’atterrissage, ainsi qu’au point fixe du moteur.

« Les moteurs Rolls-Royce de dernière génération combinés à des technologies aérodynamiques ultramodernes contribuent à réduire l’empreinte acoustique de l’A350-1000 » , a rappelé Airbus. « Les résultats préliminaires confirment que le -1000 est très silencieux, répondant facilement aux exigences de certification acoustique avec des marges significatives par rapport aux réglementations applicables actuellement (EASA CS-36 et FAA Part 36) » , a-t-il annoncé.

Airbus assure ainsi que l’appareil sera « un bon voisin » pour les résidents à proximité des aéroports, « comme son petit frère l’A350-900 qui est en service chez onze compagnies aériennes dans le monde » .

Rappelons que l’A350-1000 reçoit deux moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97. Comme son nom l’indique, ce nouveau Trent peut fournir jusqu’à 97.000 livres de poussée, au lieu de 84.000 livres pour la version qui équipe l’A350-900.

Outre un moteur plus puissant, l’A350-1000 bénéficie d’un fuselage plus long pour accueillir 40 passagers supplémentaires, ainsi que d’une aile au bord de fuite modifié et d’un train d’atterrissage principal avec six roues au lieu de quatre.

Airbus a également confirmé ce vendredi que les trois prototypes A350-1000 (MSN059, MSN071 et MSN065) sont employés pour « la campagne de certification intensive qui progresse comme prévu » . L’avionneur prévoit toujours une mise en service « dans les délais prévus avant la fin de l’année » .

Rappelons que la compagnie de lancement, Qatar Airways, espère recevoir le premier de ses 37 A350-1000 en octobre prochain. L’appareil (MSN088) est d’ores et déjà assemblé.

À ce jour, l’A350-1000 enregistre 211 commandes fermes. Outre la compagnie qatarie, les autres clients incluent Cathay Pacific (26 unités, première livraison envisagée en avril 2018), United Airlines (35 unités, à partir de l’été 2018), Air Caraïbes (3, à l’horizon 2020), Air Lease Corporation (9), Asiana Airlines (10), British Airways (18), Etihad Airways (22), Iran Air (16), Japan Airlines (13), LATAM Airlines (14) et Virgin Atlantic (8).

Photo Airbus

Laissez un commentaire