Boeing : jusqu’à 60 737 MAX pour Iran Aseman Airlines

Boeing a confirmé mardi la signature d’un protocole d’accord avec Iran Aseman Airlines portant sur jusqu’à soixante 737 MAX, restant soumis à l’approbation du gouvernement américain.

Ce protocole d’accord exprime l’intérêt de la compagnie pour commander ferme trente 737 MAX d’une valeur totale de 3 milliards de dollars au prix catalogue, a précisé Boeing dans un communiqué. L’accord s’accompagne de droits d’achat pour trente autres appareils du même type.

Si le contrat est finalisé, les livraisons commenceront en 2022.

Boeing a négocié ce protocole comme l’y autorise le gouvernement américain suite à l’accord sur le nucléaire avec l’Iran signé en 2015. Toutefois, le contrat reste soumis à l’approbation du Bureau du contrôle des avoirs étrangers du Trésor américain.

Le constructeur met ainsi en avant qu’un contrat « d’une telle ampleur » créerait ou soutiendrait environ 18 000 emplois aux États-Unis.

Le protocole d’accord a été signé à Téhéran ce 4 avril après un an de négociation, selon l’agence de presse IRNA.

Basée à l’aéroport de Téhéran-Mehrabad, Iran Aseman Airlines exploite aujourd’hui une flotte constituée d’un Airbus A340, trois A320, cinq Boeing 727, deux Boeing 737, seize Fokker 100 et six ATR 72 , selon son site Internet.

Photo Boeing

 

Laissez un commentaire