Ryanair ajoute l’Ukraine à son réseau

Ryanair a annoncé mercredi son arrivée en Ukraine, 34e pays de son réseau, où elle compte transporter 250.000 passagers en année pleine avec quatre lignes reliant dès cet automne Kiev à Eindhoven, Londres-Stansted, Manchester et Stockholm-Skavsta.

La low-cost irlandaise a précisé qu’au départ de l’aéroport Kiev-Boryspil, elle desservira à compter d’octobre Eindhoven avec trois vols par semaine ; Londres-Stansted avec 5 vols par semaine ; Manchester avec trois vols par semaine et Stockholm-Skavsta avec 4 vols par semaine.

Ces quinze vols hebdomadaires « permettront à l’aéroport de Kiev d’accueillir 250.000 clients annuels » , a assuré Michael O’Leary, le directeur général de Ryanair, qui s’était déplacé dans la capitale ukrainienne pour faire cette annonce.

« Nous commencerons également à desservir Lviv, notre second aéroport en Ukraine » , a-t-il ajouté sans donner davantage de précisions.

« L’arrivée de Ryanair en Ukraine est sans exagération, un événement remarquable pour notre pays » , a déclaré Volodymyr Omelyan, le ministre des Infrastructures de l’Ukraine, cité dans un communiqué. « Les négociations ont duré plusieurs années et je suis fier que notre équipe ait réussi à les conclure » , a-t-il ajouté.

Le ministre se dit convaincu que l’arrivée de Ryanair améliorera la connectivité de l’Ukraine et constituera un « signal positif » pour les investisseurs étrangers.

Photo Ryanair : Boeing 737-800