Norwegian atteint 4 millions de passagers transportés sur long-courrier

Norwegian Air a annoncé avoir atteint quatre millions de passagers transportés sur ses vols long-courriers, quatre ans à peine après avoir lancé cette activité. La low-cost a souligné à cette occasion « le succès » de ses routes françaises.

Norwegian a indiqué mardi 14 mars que son quatre millionième passager, un certain Quentin, a été accueilli au départ du vol DY7047 Paris-Fort Lauderdale.

La compagnie a ouvert ses premières routes long-courriers en mai 2013, entre la Scandinavie et les États-Unis, puis l’année suivante au départ de Londres-Gatwick. En juillet 2016, elle a lancé ses premières routes long-courriers au départ de Paris vers New York, Los Angeles et Fort Lauderdale. Au total, Norwegian relie actuellement l’Europe à huit destinations américaines : New York, Boston, Fort Lauderdale, Orlando, Puerto Rico, Las Vegas, Los Angeles et Oakland.

« Avoir transporté 4 millions de passagers en moins de quatre ans est une vraie réussite pour Norwegian et cela confirme l’intérêt croissant des consommateurs pour un service transatlantique à petit prix » , souligne dans un communiqué Bjørn Kjos, le directeur général de la low-cost. 

Norwegian précise que ses routes françaises long-courriers rencontrent « un succès exceptionnel » , avec près de 90 000 passagers transportés en 2016 – en seulement 5 mois d’opération – et un taux de remplissage moyen de 97,5%. En particulier, la liaison entre Paris-CDG et New York-JFK affiche un taux de remplissage record de 99,6% en 5 mois. En juillet prochain, une quatrième destination complètera l’offre française, avec l’ouverture de la route Paris-Orlando.

Norwegian continue son développement long-courrier également en Espagne, avec l’ouverture en juin prochain de quatre nouvelles liaisons au départ de Barcelone vers les États-Unis. De plus, avec ses premiers Boeing 737 MAX 8, elle lancera dix nouvelles lignes transatlantiques depuis le Royaume-Uni et l’Irlande, et quatre autres depuis Bergen en Norvège.

« Nous démarrons tout juste les opérations long-courriers et notre offre vers les États-Unis est une première étape » , précise Bjørn Kjos. Il confirme que « Norwegian souhaite développer davantage de destinations, pour continuer à offrir aux consommateurs la possibilité de voyager confortablement à moindre coût » . En outre, « grâce aux milliers de touristes transportés, Norwegian contribue à la croissance de l’économie locale, en Europe et aux États-Unis, notamment par la création d’emplois directs et indirects » , affirme-t-il.

Pour accompagner sa croissance, Norwegian prendra livraison cette année de six Boeing 737 MAX 8 (sur une centaine commandée), dix-sept 737-800 et neuf 787-9 Dreamliner. Sa flotte actuelle comprend environ 120 737-800 et 787. La compagnie envisage également de lancer des liaisons long-courriers avec le futur Airbus A321LR dont elle a commandés trente exemplaires.

Fondée en 1993, Norwegian exploite 448 lignes vers 138 destinations en Europe, aux États-Unis, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est. En France, la compagnie est présente dans onze aéroports (Paris Charles-de-Gaulle et Paris Orly, Ajaccio, Bastia, Bordeaux, Grenoble, Marseille-Provence, Montpellier, Nice, Guadeloupe et Martinique), à partir desquels elle dessert 31 destinations.

Avec 30 millions de passagers transportés en 2016, Norwegian se présente comme la troisième plus grande compagnie low-cost en Europe et la sixième au monde.

Photo : Boeing 787-8 de Norwegian. – © Norwegian