Paris Aéroport table sur une croissance du trafic de 1,7% à 2,2% en 2017

Le groupe ADP a élaboré ses perspectives de l’exercice 2017 sur la base d’une croissance du trafic des aéroports de Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly comprise entre 1,7% et 2,2%, en comparaison de 2016.

Le groupe aéroportuaire s’attend ainsi à accueillir près de 100 millions de passagers cette année sur les deux plateformes parisiennes, plus précisément entre 98,8 et 99,3 millions au vu des résultats de l’année dernière.

Pour rappel, le trafic de Paris Aéroport s’est établi à 97,2 millions de passagers en 2016 (+1,8%), dont 65,9 millions à Paris-Charles de Gaulle (+0,3%) et 31,3 millions à Paris-Orly (+5,3%). Selon un communiqué du groupe ADP, la première plateforme a fait preuve de « résilience » tandis que la seconde a vu « une forte croissance » de son trafic.

Augustin de Romanet, le PDG du groupe aéroportuaire, a précisé que le trafic de Paris Aéroport a été « porté par le dynamisme du trafic européen et le rétablissement en fin d’année du trafic international » . Il a ajouté qu’en 2016, « le Groupe ADP s’est encore rapproché de ses clients passagers avec le lancement de son nouvel univers de marque et du programme de fidélité, et avec la construction de son nouveau siège social à Paris-Charles de Gaulle » . 

« L’année 2016 a été celle de la mise en place de services inédits dans nos aéroports, comme l’Instant Paris lounge pour tous les passagers, et celle d’étapes déterminantes pour le lancement du CDG Express » , a-t-il aussi fait valoir.

L’année 2017 semble démarrer sous de bons auspices pour Paris Aéroport : en janvier, le trafic est en hausse de 7,2 % par rapport au mois de janvier 2016, avec 7,3 millions de passagers accueillis, dont 5,0 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 6,1 %) et 2,3 millions à Paris-Orly (+ 9,6 %).

Par ailleurs, l’ASI a homologué le 20 février la seconde proposition tarifaire du groupe ADP concernant les redevances aéroportuaires pour Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, après avoir refusé la première. En conséquence, au 1er avril 2017, les tarifs des redevances principales et accessoires (hors redevance PHMR) augmenteront de 1,51 %, à l’exception de la redevance CREWS qui diminuera « significativement » (67%). Au global, l’évolution des redevances aéroportuaires sera de 0,97 % en moyenne au 1er avril 2017.

Photo Eric Salard CC BY-SA 2.0 : Aéroport Paris-Charles de Gaulle terminal 2F