Finnair : l’Airbus A350 part pour Cuba et le Mexique

La compagnie aérienne Finnair ouvre quatre nouvelles lignes long-courriers pour l’hiver 2017-2018, dont deux seront assurées en Airbus A350-900 : Puerto Vallarta au Mexique et La Havane à Cuba. Les deux autres, Goa en Inde et Puerto Plata en République dominicaine, seront exploitées en Airbus A330.

Hier mercredi, Finnair a non seulement annoncé qu’elle relierait directement la Laponie finlandaise aux principaux hubs européens (dont Paris-Charles de Gaulle) mais aussi présenté un important plan d’expansion long-courrier pour la saison hiver 2017-2018. « Avec l’arrivée prévue de quatre Airbus A350 supplémentaires en 2017, nous poursuivons notre stratégie de croissance » , a expliqué Juha Järvinen, directeur commercial de Finnair.

Ainsi, du 19 novembre 2017 au 18 mars 2018, la compagnie membre de l’alliance Oneworld reliera son hub d’Helsinki à Puerto Vallarta au Mexique à raison d’un vol par semaine, le dimanche. Ce service sera exploité en Airbus A350-900.

Finnair desservira aussi Puerto Plata en République dominicaine du 30 novembre au 22 mars, avec un vol par semaine, le jeudi, en Airbus A330.

Du 1er décembre au 23 mars, elle exploitera deux vols hebdomadaires vers La Havane à Cuba, les lundis et vendredis, avec un A350.

Enfin, Goa en Inde sera servie entre le 29 novembre et le 21 mars avec deux vols par semaine, le mercredi et le dimanche, opérés en A330.

À ces nouvelles destinations viennent s’ajouter des fréquences renforcées sur plusieurs lignes existantes. Pendant la prochaine saison hiver, Delhi sera opérée avec une sixième rotation par semaine; Bangkok, à raison de 16 vols par semaine, soit 2 de plus qu’actuellement; Singapour deviendra une destination quotidienne toute l’année avec l’ajout de deux vols par semaine ; et Hong Kong passera à 10 fréquences hebdomadaires grâce à l’ajout de trois rotations.

À fin décembre 2016, Finnair a réceptionné sept des dix-neuf A350-900 qu’elle a commandés. Ces appareils sont configurés bi-classe avec trois niveaux de confort pour un total de 297 passagers (46 en Affaires et 251 en Économie dont 43 dans la zone Economy Comfort). La compagnie s’attend à recevoir les dix-neuf appareils d’ici la fin de l’année 2023.

Par ailleurs, Finnair a démenti mercredi qu’elle étudie la conversion d’une partie de ses A350-900 restant à livrer en A350-1000, selon le site américain ATW.

 

Un commentaire sur “Finnair : l’Airbus A350 part pour Cuba et le Mexique

Laissez un commentaire