Beluga XL : Airbus démarre l’intégration de la cellule

Airbus a démarré à Toulouse le processus d’intégration de la cellule de son futur avion de transport Beluga XL, « une étape clé » du programme selon le constructeur qui vise un premier vol en 2018.

En décembre dernier, Airbus a assemblé la partie centrale de la cellule du Beluga XL en joignant les ailes et les sections du fuselage. La cellule est issue de l’A330-200 Freighter et fait l’objet d’un renforcement structurel pour recevoir les composants spécifiques du Beluga XL. Ce processus commence et durera au total 18 mois.

L’année 2017 sera consacrée à compléter la cellule par les sections de nez et de queue, et à installer les systèmes mécaniques et électriques.

L’appareil sera ensuite transféré de la station d’intégration à une autre pour mener à bien durant six mois les essais au sol et l’installation des moteurs Rolls-Royce Trent 700.

« L’intégration finale dans l’année qui vient se fera par petites étapes » , a précisé Bertrand George, responsable du programme. « S’en tenir au planning de chaque étape est la clé pour être prêt pour le premier vol en 2018 » .

Le Beluga XL est destiné à transporter les composants de l’A350 entre les différentes usines d’Airbus en Europe, et à répondre à la hausse des cadences de production du nouveau long-courrier. Il conservera la silhouette emblématique de l’actuel Beluga, qui est lui basé sur l’A300-600ST Super Transporter. Mais il disposera d’un volume de transport 30% supérieur et pourra notamment emporter une paire d’ailes d’A350. Son utilisation sera aussi beaucoup plus rentable.

Airbus a prévu de construire cinq Beluga XL pour remplacer à terme autant de Beluga. L’entrée en service du premier avion est programmée à partir de la mi-2019. Les deux générations de Beluga seront opérées en parallèle pendant un certain temps mais l’actuelle version sera retirée à partir de la fin 2020.

Un commentaire sur “Beluga XL : Airbus démarre l’intégration de la cellule

Laissez un commentaire