easyJet frôle les 75 millions de passagers en 2016

La compagnie low cost easyJet a transporté 74.452.487 passagers en 2016, soit une croissance de 6,6% par rapport aux 69,8 millions enregistrés l’année d’avant.

Le coefficient de remplissage atteint 91,5%, en légère baisse de 0,1 point en comparaison de 2015.

Ces résultats sur l’année calendaire font suite à un mois de décembre marqué par une forte hausse du nombre de passagers transportés et du coefficient de remplissage : easyJet a accueilli 5.579.978 millions de voyageurs sur ses lignes le mois dernier, soit une progression de 15,1% par rapport à décembre 2015. Le remplissage s’établit à 89,9%, en augmentation de 3,3 points en comparaison d’un an plus tôt.

easyJet finit donc 2016 sur une note positive en termes de trafic. Un résultat de bon augure, alors qu’en novembre, la compagnie a annoncé la poursuite de sa croissance pour l’année 2017. Cette croissance s’effectuera pour moitié au Royaume-Uni, malgré les incertitudes liées au Brexit, mais aussi « de façon significative » en France, en Suisse et en Italie.

En France en particulier, seize nouvelles lignes ouvriront à Paris-Charles de Gaulle, Nice, Toulouse, Bastia, Biarritz, Bordeaux, Lille, Marseille et Nantes. Un avion supplémentaire sera basé à Nice et un autre à Toulouse, portant à trente le nombre d’Airbus stationnés par easyJet dans l’Hexagone.

Pour autant, l’exercice 2015-2016 clos au 30 septembre a vu le bénéfice avant impôt chuter de près de 28%, à 495,6 millions de livres sterling (574 millions de l’euros). easyJet a fait face « à de nombreux challenges, dont une série d’évènements extraordinaires et des variations défavorables du taux de change » , a expliqué Carolyn McCall, la directrice générale. Mais « le modèle d’affaires d’easyJet reste robuste comme l’environnement pour la demande » , a-t-elle fait valoir.

En 2017, easyJet introduira ses premiers Airbus A320neo, avec lesquels elle espère réduire ses coûts opérationnels. Le carnet de commande comprend 130 appareils, plus 100 droits d’achat non exercés à ce jour.

Photo easyJet – Genève Aéroport