airBaltic : un deuxième CS300 rejoint la flotte

airBaltic vient de réceptionner le deuxième des vingt Bombardier CS300 qu’elle a commandés. La modernisation de la flotte permettra à la compagnie lettone de poursuivre sa croissance en 2017.

Immatriculé YL-CSB, le second CS300 d’airBaltic a quitté le centre de Bombardier situé à Montréal-Mirabel peu avant minuit le 31 décembre. Il s’est posé en 2017 à Riga, après un vol sans escale de 7h11 minutes et une distance parcourue de 6.582 kilomètres.

Compagnie de lancement du CS300, airBaltic a réceptionné son premier exemplaire en novembre 2016 et l’a mis en service à la mi-décembre sur la ligne Riga-Amsterdam. Elle devrait disposer de huit CS300 d’ici la fin de l’année. « La modernisation de la flotte permettra d’assurer notre croissance en 2017, avec au moins dix nouvelles routes et 16% de sièges offerts en plus » , a indiqué la compagnie dans un communiqué.

airBaltic configure ses CS300 avec 145 sièges en une classe unique. Ces appareils sont destinés à remplacer et à étendre la flotte de Boeing 737-300/500 (onze unités à ce jour) dont le retrait est programmé d’ici trois ans. airBaltic deviendra ainsi un opérateur « tout Bombardier » . Elle exploite également douze Bombardier Q400.

En attendant, dix nouvelles routes ont été annoncées pour 2017, dont Paris-Charles de Gaulle et Munich au départ de Vilnius, ainsi que Genève, Madrid, Odessa, Aberdeen, Stavanger, Göteborg, Tampere et Catane au départ de Riga. Certaines de ces lignes et certains vols seront exploitées en CS300.

En parallèle, Bombardier poursuit ses livraisons du CS100. SWISS a réceptionné son cinquième exemplaire le 30 décembre 2016.

Photo Bombardier : CS300 d’airBaltic

Laissez un commentaire