un Tupolev 154 s’écrase en mer Noire avec plus de 90 passagers à bord

Un Tupolev 154 du ministère russe de la Défense s’est écrasé dimanche matin en mer Noire alors qu’il transportait plus de 90 passagers de Sotchi vers la Syrie.

L’appareil a décollé le 25 décembre à 05h40 de l’aéroport de Sotchi, une ville balnéaire de Russie au bord de la mer Noire, à destination de la base aérienne russe de Hmeimim, près de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie. Le ministère de la défense a publié le manifeste de bord, mentionnant 8 membres d’équipage et 84 passagers. Parmi eux, figurent neuf journalistes et 64 membres de l’Ensemble Alexandrov, l’un des chœurs de l’armée russe. Ils se rendaient en Syrie pour participer aux fêtes du Nouvel an sur la base aérienne.

Le contact avec le Tu-154 a été perdu peu après le décollage. L’appareil a effectué un demi-tour après seulement quelques minutes de vol, pour une raison qui n’a pas été expliquée. Des navires et des hélicoptères ont été envoyés sur zone. Un premier corps a été retrouvé à environ six kilomètres au large de Sotchi. Des débris ont été localisés entre 50 et 100 mètres de profondeur.

Les autorités russes se sont empressées d’exclure un attentat. Elles évoquent une défaillance technique ou une erreur de pilotage pour expliquer cet accident, selon l’agence de presse RIA Novosti.

Ce Tu-154 était entré en service en 1983 et avait suivi une opération de maintenance en septembre de cette année. Le commandant de bord Roman Volkov était expérimenté, avec plus de trois mille heures de vol à son actif. L’enquête est confiée à une commission nationale dirigée par le ministre des Transports, Maxime Sokolov.

Le Tupolev 154 est un tri-réacteur moyen-courrier conçu dans les années 1960, à l’époque soviétique. Il a été impliqué dans de nombreux accidents au cours de son histoire. Le ministre de l’Industrie, Denis Manturov, a exclu de le retirer du service après cette catastrophe. La décision serait « prématurée » , a-t-il estimé.

Le dernier accident mortel impliquant un Tu-154 remonte à six ans, selon la base de données de l’Aviation Safety Network. Le 1er janvier 2011, un appareil de la compagnie Kolavia a pris feu sur le tarmac de l’aéroport de Sourgout en Russie, faisant trois morts parmi les 134 occupants. Quelques jours auparavant, le 5 décembre 2010, un Tu-154 de Dagestan Airlines est sorti de piste lors d’un atterrissage d’urgence à Moscou-Domodedovo, faisant deux morts. L’appareil avait rencontré en vol une panne de deux de ses moteurs, du générateur et de ses instruments de navigation. Quelques mois plus tôt, le 10 avril 2010, un Tu-154 transportant le Président polonais Lech Kaczynski s’est écrasé à Smolensk en Russie, entraînant la mort de 96 personnes.

© GC Map

Ministère russe de la Défense : itinéraire du Tu-154 et opérations de recherche et de sauvetage

Première vidéo du site du crash

 

Photo principale Pavel Adzhigildaev CC BY-SA 3.0 : Tupolev Tu-154-B2 de l’Armée de l’air russe à Moscou-Vnukovo

2 commentaires sur “un Tupolev 154 s’écrase en mer Noire avec plus de 90 passagers à bord

Laissez un commentaire