Etihad et Lufthansa deviennent partenaires

Kiefer. (Francfort) CC BY-SA 2.0 : avions d'Etihad et Lufthansa https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Etihad_Airways_Boeing_777-237(LR)_A6-LRA_(16277583101).jpg?uselang=fr

Après s’être accusés mutuellement de tous les maux, Etihad Airways et Lufthansa s’engagent sur la voie de la collaboration : les deux groupes ont annoncé vendredi la signature d’un partage de codes réciproque et la finalisation d’un accord sur la flotte d’airberlin, filiale de la compagnie du Golfe.

Présenté ce 15 décembre, le partage de codes doit rentrer en vigueur dès janvier 2017, sous réserve des approbations gouvernementales. Lufthansa apposera son code « LH » sur les vols opérés par Etihad entre Abu Dhabi et Francfort (deux vols par jour) ainsi qu’entre Abu Dhabi et Munich (deux vols par jour aussi).

En retour Etihad appliquera son code « EY » sur les services de Lufthansa au départ de Francfort vers Rio de Janeiro et Bogota.

De plus, Lufthansa louera en wet-lease (avec équipages) 38 avions d’airberlin, dont Etihad Aviation Group détient 29%. Sur ce total, 33 appareils seront attribués à Eurowings et 5 à Austrian Airlines, toutes deux filiales du groupe allemand. L’accord est conclu pour une durée de six ans et deviendra effectif à compter de février 2017, sous réserve des approbations réglementaires. Les locations ont été établies selon des « tarifs compétitifs« , précisent Lufthansa et Etihad.

Les deux compagnies se sont longtemps querellées. Notamment, Lufthansa a suspendu la desserte d’Abu Dhabi à l’été 2015, dénonçant les transporteurs du Golfe « subventionnés par leur gouvernement » , les accusant d’avoir « massivement augmenté » leur capacité vers l’Allemagne. Etihad de son côté a fustigé le « lobbying » et « la tactique protectionniste » de Lufthansa contre son partenariat avec airberlin.

Aujourd’hui, Lufthansa et Etihad se félicitent de leur nouvelle coopération : « Lufthansa est très respectée mondialement et je suis très heureux que nous travaillions ensemble pour le bénéfice de nos clients » , déclare dans un communiqué l’Australien James Hogan, président d’Etihad Aviation Group. « Il est très clair que nous partageons avec Lufthansa le même état d’esprit pour aller de l’avant » .

Carsten Spohr, son homologue de Lufthansa, se dit quant à lui « enthousiaste » à l’idée de devenir partenaire d’Etihad. « Le contrat de wet-lease avec airberlin favorisera la croissance d’Eurowings. L’accord de partage de codes entre Lufthansa et Etihad offrira à nos clients plus d’avantages et complètera les réseaux des deux compagnies aériennes. Nous envisagerons d’étendre notre coopération dans d’autres domaines » , conclut le dirigeant.

Photo Kiefer. (Francfort) CC BY-SA 2.0