L’aéroport Beijing-Capital passe le cap des 90 millions de passagers

AloTrip International Limited CC BY-SA 3.0 : aéroport international Beijing Capital (Terminal 3) 2008 https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Beijing-Capital-International-Airport.jpg

Le 14 décembre, l’aéroport international Beijing-Capital (Pékin – PEK) a franchi pour la première fois de son histoire le seuil des 90 millions de passagers accueillis depuis le 1er janvier. 

Ce cap symbolique a été dépassé mercredi matin avec l’arrivée du vol Air China CA8201 en provenance de Wuhan. Il s’agit d’un nouveau record de trafic pour le premier aéroport chinois et d’Asie. En 2015, il se classait au deuxième rang mondial des aéroports internationaux, qu’il occupe depuis sept années consécutives et qu’il devrait vraisemblablement conserver en 2016. Seul l’aéroport Hartsfield-Jackson d’Atlanta le surpasse, avec plus de 100 millions de passagers.

Beijing-Capital a augmenté son trafic de 10 millions de passagers en quatre ans. Le cap des 80 millions a été franchi pour la première fois en 2012. L’année suivante, l’aéroport accueillait 83,5 millions de passagers, puis 86,1 millions en 2014 et 89,9 millions en 2015. « Le transport aérien étant un baromètre du développement social, ces chiffres montrent que la Chine a connu une croissance rapide » , indique-t-il dans un communiqué.

Beijing-Capital reçoit la visite de 102 compagnies aériennes, dont 28 chinoises et 74 internationales. Il est relié à 140 destinations en Chine continentale et à 132 à l’international et au régional (incluant Hong Kong, Macao et Taïwan).

La mise en oeuvre par le gouvernement chinois d’une politique de visa gratuit pour des séjours n’excédant pas 72 heures a favorisé les correspondances, explique aussi l’aéroport. Ainsi le nombre de passagers en correspondance sans visa a bondi de 32% en 2016. Le taux de croissance des passagers internationaux est trois fois plus élevé que celui des passagers domestiques. Les voyageurs internationaux représentent 26% du trafic total.

En parallèle, Beijing-Capital a travaillé avec les compagnies aériennes pour établir un service de navette vers Shanghai et Hangzhou (vols multiples à fréquences cadencées).

« Le cap des 90 millions de passagers est un nouveau point de départ pour nous. Nous avons encore un long chemin à parcourir » , a conclu l’aéroport.

Crédit Photo AloTrip International Limited CC BY-SA 3.0 / Wikimedia