Alaska Air finalise l’acquisition de Virgin America

Alaska Airlines : avions d'Alaska Airline et Virgin America

Alaska Airlines franchit une nouvelle étape de son développement : elle a finalisé l’acquisition de Virgin America et devient la cinquième compagnie aérienne des États-Unis.

Le groupe Alaska Air a annoncé mercredi qu’il avait finalisé l’acquisition de Virgin America. La fusion, qui avait été signée en avril et approuvée par les actionnaires de Virgin America en juillet, « rassemble deux des compagnies aériennes préférées des États-Unis en une force unifiée qui constituera une alternative intéressante aux quatre majors qui contrôlent actuellement 84% du marché intérieur » , s’est réjoui le groupe dans un communiqué.

De fait, il devient la cinquième compagnie américaine après American Airlines, Delta Air Lines, United Airlines et Southwest Airlines, devançant maintenant JetBlue Airways. Ensemble, Alaska Airlines et Virgin America transportent 40 millions de passagers par an. La première dessert 116 destinations, la seconde 24. Déduction faite des doublons, le réseau commun compte 118 points aux États-Unis, au Mexique, au Canada, au Costa Rica et à Cuba. Le groupe souligne qu’il compte « plus de hubs sur la côte Ouest que n’importe quelle autre compagnie aérienne » : Seattle, Portland, Anchorage, San Francisco et Los Angeles. La flotte se compose de 286 monocouloirs – les 223 Boeing 737 d’Alaska et les 63 Airbus A320 de Virgin America. Les effectifs atteignent 18.800 salariés et le chiffre d’affaires, 7,4 milliards de dollars.

Alaska Airlines et Virgin America vont maintenant demander à la Federal Aviation Administration américaine (FAA) d’opérer sous le même certificat de transporteur aérien (CTA). La compagnie régionale Horizon Air, détenue par le groupe Alaska Air, gardera le sien.

Alaska Airlines assure qu’elle n’a pris « aucune décision » concernant la marque Virgin America. Cette dernière continuera à exploiter sa flotte sous ses couleurs, « sans changements immédiats sur le produit ou l’expérience à bord » . Les passagers seront sondés pour « comprendre ce qu’ils apprécient le plus » .

Cependant, la fusion va se matérialiser rapidement. Dès le 19 décembre, les réservations pour les vols Virgin America pourront s’effectuer sur le site internet d’Alaska Airlines. Elles resteront possibles sur celui de Virgin America « pour le futur immédiat » . Les programmes de fidélité commenceront à se rapprocher à compter de lundi prochain aussi.

Pour marquer cette union, un Boeing 737-900ER aux couleurs des deux compagnies a été dévoilé mercredi (ci-dessous).

L’acquisition de Virgin America permet à Alaska Airlines de conforter ses positions sur la côte Ouest des Etats-Unis, notamment à Los Angeles et San Francisco. Ainsi, elle annonce pour l’été 2017 de nouveaux services au départ de San Francisco vers Orlando (quotidien), Minneapolis (deux fois par jour) et Orange County (quatre fois par jour).

En outre, le rachat procure à Alaska Airlines un meilleur accès sur des aéroports « très demandés » de la côte Est, comme Washington-Ronald Reagan National, New York-John F. Kennedy, New York-LaGuardia et Newark-Liberty.

Alaska Virgin America

In this photo released by Alaska Airlines, A specially painted, co-branded Alaska Airlines and Virgin America 737-900ER aircraft, painted in shimmering red, purple and blue and featuring the slogan “More to love,” lands at San Francisco International Airport on December 14, 2016 in San Francisco, CA. The newly painted aircraft is part of the merger celebration of Alaska Airlines and Virgin America. (Photo by Alaska Airlines, Bob Riha, Jr.)

Crédit photos : Alaska Airlines

Laissez un commentaire