Hawaiian Airlines commande un A330 et deux A321neo supplémentaires

Airbus A330-200 de Hawaiian Airlines - © Hawaiian Airlines

Hawaiian Airlines ajoute à son plan de flotte un Airbus A330-200 et deux Airbus A321neo en vue d’accélérer le retrait des Boeing 767 d’ici la fin 2018.

Les deux A321neo font l’objet de lettres d’intention signées avec des sociétés de leasing distinctes. Ils sont livrables début 2018 et portent à 18 le nombre d’A321neo qu’introduira progressivement Hawaiian entre 2017 et 2020. Ces monocouloirs seront opérés aux côtés des A330-200 sur les lignes entre Hawaï et la côte Ouest des États-Unis, précise la compagnie basée à Honolulu.

L’A330-200 est quant à lui commandé directement auprès d’Airbus pour une livraison prévue au quatrième trimestre 2017. Hawaiian exploitera alors 24 A330-200, en plus de 20 Boeing 717-200 et trois ATR 42 pour les vols intra-Hawaï.

Sa flotte comprend aussi huit 767-300/300ER. L’A330-200 et les deux A321neo supplémentaires permettront « d’accélérer le retrait des Boeing 767 d’ici la fin 2018 tout en soutenant la croissance mesurée des réseaux moyen- et long-courriers » , indique la compagnie. Le directeur commercial, Peter Ingram, précise que le départ des 767 « simplifiera » l’exploitation et permettra d’être « plus efficaces » .

Hawaiian Airlines a également commandé six A330-800neo livrables à partir de 2019.

Dans sa 88e année d’opérations, la compagnie relie Hawaï à 11 destinations sur la partie continentale des États-Unis ainsi qu’à la Polynésie française, au Japon, à la Corée du Sud, à la Chine, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les Samoa américaines. Elle assure 160 vols quotidiens entre les différentes îles d’Hawaï et 200 au total à l’échelle de son réseau.

Photo © Hawaiian Airlines