Crash en Colombie : 71 morts, 6 rescapés, les boites noires récupérées

Aerocivil : site du Crash de l'Avro RJ85 de LaMia

Après le crash lundi soir d’un vol charter près de Medellin en Colombie, les deux enregistreurs de vol ont été récupérés en bon état. L’autorité de l’aviation civile colombienne (Aerocivil) avance la théorie d’une panne de carburant pour expliquer cet accident qui laisse un bilan de 71 morts et 6 rescapés.

Parti de l’aéroport de Cochabamba-Jorge Wilstermann (Bolivie) avec à son bord 9 membres d’équipage boliviens, l’Avro RJ-85 de la compagnie LaMia a d’abord effectué un court vol de 40 minutes pour se rendre à l’aéroport Viru Viru de Santa Cruz de la Sierra (Bolivie) afin d’embarquer l’équipe de football brésilienne de Chapecoense, ses accompagnateurs et des journalistes. 72 passagers étaient prévus initialement sur ce vol, mais quatre personnes n’ont pas embarqué, a indiqué l’UNGRD (Unidad Nacional para la Gestión del Riesgo de Desastre). L’équipe se rendait à Medellin pour jouer en finale de la Copa Sudamericana 2016.

L’Avro a décollé de Santa Cruz de la Sierra vers 18h20 locales (22h20 GMT). Un peu avant 22h00 heures locales (02h00 GMT), les pilotes ont demandé au contrôle aérien colombien d’atterrir en urgence en mentionnant un problème électrique, selon un communiqué de l’aéroport de Medellin. Le contact a été perdu immédiatement après.

L’appareil s’est écrasé dans le Cerro Gordo sur la commune de la Union, près de Medellin. Sur les 77 passagers, 71 sont morts et 6 ont survécu, selon l’UNGRD. Parmi les rescapés, on dénombre trois joueurs, deux membres d’équipage et un journaliste, a précisé Aerocivil. Des éléments de l’avion « ont été retrouvés à 500 mètres à la ronde sur le site du crash, où 70% des corps ont été récupérés à l’intérieur du fuselage et 30% sur le terrain où étaient les 6 survivants » , a aussi indiqué l’autorité colombienne. Un total de 150 personnes ont été mobilisées et ont travaillé « sans relâche » pour récupérer les corps. Les deux enregistreurs de vol ont été retrouvés dans la journée de mardi « en parfait état » , a aussi confirmé Aerocivil.

L’AAIB britannique (Air Accidents Investigation Branch), qui participe à cette enquête en tant que représentant du pays du constructeur (British Aerospace) a indiqué que l’Avro RJ-85, immatriculé CP2933, s’est écrasé à 13 miles nautiques au Sud de l’aéroport Jose María Cordova International de Medellín. Elle déploie sur le site de l’accident une équipe de trois enquêteurs spécialisés dans les opérations, l’ingénierie et les enregistreurs de vol. Ces experts seront assistés par des représentants de British Aerospace. Leur arrivée est Colombie est prévue ce 30 novembre.

Pour le directeur d’Aerocivil, Alfredo Bocanegra, « le (manque de) carburant est très probablement la cause de cette tragédie, mais pour l’heure, rien n’est confirmé » . Selon ses déclarations à la presse colombienne, le RJ-85 dispose d’une autonomie de 4h20 et aurait dû prévoir un ravitaillement en cours de route « mais tout cela reste à préciser dans l’enquête » . Il a par ailleurs écarté l’hypothèse que le brouillard et la pluie qui sévissaient dans la région aient contribué à l’accident. Un avion d’Avianca s’est posé « en douceur » à l’aéroport de Medellin peu de temps avant le drame, a-t-il fait remarquer.

Le porte-parole de la DGAC bolivienne (Dirección General de Aeronáutica Civil), César Torrico, a indiqué que le RJ-85 avait subi une inspection avant de partir pour la Colombie, qui n’avait signalé aucun problème. Il a par ailleurs confirmé que l’avion a pris l’équipe de football brésilienne à Santa Cruz de la Sierra, où les joueurs étaient arrivés plus tôt dans la journée sur un vol commercial en provenance de Sao Paulo.

Aerocivil : site du Crash de l'Avro RJ85 de LaMia

Aerocivil : site du Crash de l’Avro RJ85 de LaMia

Aerocivil : site du Crash de l'Avro RJ85 de LaMia

Aerocivil : site du Crash de l’Avro RJ85 de LaMia

Aerocivil : site du Crash de l'Avro RJ85 de LaMia

Aerocivil : site du Crash de l’Avro RJ85 de LaMia

Aerocivil : site du Crash de l'Avro RJ85 de LaMia

Aerocivil : site du Crash de l’Avro RJ85 de LaMia

Aerocivil : enregistreurs de vol de l'Avro RJ85 de LaMia

Aerocivil : enregistreurs de vol de l’Avro RJ85 de LaMia

 

Dites ce que vous pensez !