Paris Aéroport : trafic en hausse de 0,6% en octobre

CC BY-SA 3.0 CC Dmitry Avdeev : Aéroport Paris Charles de Gaulle (2005) https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Paris_-_Charles_de_Gaulle_(Roissy)_(CDG_-_LFPG)_AN0844044.jpg?uselang=fr

Le groupe ADP a annoncé lundi une hausse de 0,6% du trafic pour Paris Aéroport en octobre 2016, comparé au même mois de l’année dernière, avec 8,6 millions de passagers accueillis, dont 5,8 millions à Paris-Charles de Gaulle (- 1,2 %) et 2,8 millions à Paris-Orly (+ 4,6 %). 

Le groupe n’a fait aucun commentaire sur cette nouvelle baisse du trafic à Charles de Gaulle, compensée par la croissance d’Orly. Pour les deux plateformes, le trafic international (hors Europe) est en léger recul (- 0,9 %) du fait d’une baisse sur les faisceaux Asie-Pacifique (- 7,9 %), Amérique du Nord (- 2,6 %) et Amérique Latine (- 1,0 %). A l’inverse, le trafic est en croissance sur les faisceaux DOM-COM (+ 3,8 %), Afrique (+ 3,0 %) et Moyen-Orient (+ 0,5 %).

Le trafic Europe (hors France) est en progression (+ 2,1 %) ; le trafic France est en légère augmentation (+ 0,2 %).

Le nombre de passagers en correspondance augmente de 0,9 %. Le taux de correspondance s’est établi à 22,9 %, en recul de 0,2 point par rapport à octobre 2015.

Depuis le début de l’année, le trafic de Paris Aéroport est en progression de 0,9 % avec un total de 82,4 millions de passagers dont 55,9 millions pour Paris-Charles de Gaulle (-0,7%) et 26,4 millions pour Paris-Orly(+4,4%). Le nombre de passagers en correspondance progresse de 1,2 %. Le taux de correspondance s’établit à 23,6 %, en hausse de 0,1 point.

En dehors de Paris Aéroport, le trafic de TAV Airports, dont le Groupe ADP détient 38 % du capital, est en léger repli (- 0,1 %) sur le mois d’octobre 2016 mais reste en croissance de 2,0 % depuis le début de l’année. Le trafic de l’aéroport de Santiago du Chili, dont le Groupe ADP détient 45 % du capital, est en hausse de 10,1 % sur le mois d’octobre 2016 et de 11,2 % depuis le début de l’année.

La semaine dernière, le groupe ADP a annoncé pour les neuf premiers mois de 2016 un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros (-0,5%). Cette quasi stabilité du chiffre d’affaires « est le reflet de la résistance de l’ensemble de nos activités dans un contexte difficile, avec une succession d’événements défavorables à la reprise du trafic international » , a expliqué Augustin de Romanet, le PDG du groupe. Au vu de l’évolution du trafic de Paris Aéroport cet été, ADP a revu en octobre son hypothèse de croissance de trafic pour 2016 qui est désormais estimée entre 1,0 % et 1,5 % par rapport à 2015.

Photo CC BY-SA 3.0 CC Dmitry Avdeev : Aéroport Paris Charles de Gaulle (2005)