Lufthansa : les pilotes menacent de faire grève

Pilotes de Lufthansa - © Lufthansa

Le syndicat de pilotes Vereinigung Cockpit (VC) a annoncé lundi l’échec des négociations sur les salaires avec Lufthansa et prévenu qu’il pouvait appeler à la grève à tout moment.

Le syndicat, qui représente 9.600 pilotes en Allemagne dont 5.400 chez Lufthansa, Germanwings et Lufthansa Cargo, reproche au groupe de ne pas avoir ajusté les salaires depuis plus de cinq ans tout en ayant réalisé un bénéfice de 5 milliards d’euros sur la période. En parallèle, l’inflation a conduit « à une baisse importante du pouvoir d’achat » , selon lui. « Des réductions de salaires réels alors que l’entreprise génère des profits n’est pas acceptable » , a déclaré dans un communiqué Ilja Schulz, le président de VC.

Le syndicat demande que la rémunération des pilotes soit augmentée de 3,66% par an, indiquant qu’il s’agit d’une moyenne en ligne avec ce qui est pratiqué en Allemagne. Il envisage d’appeler à la grève à tout moment avec un préavis de 24 heures.

« Il est absolument incompréhensible que VC menace de faire grève sur le dos de nos clients, au lieu d’aller avec nous en conciliation » , a déclaré dans un communiqué Bettina Volkens, la DRH de Lufthansa. VC a refusé lundi la procédure d’arbitrage proposée par la compagnie, qui offre d’augmenter de 2,5% les salaires de tous les pilotes de Lufthansa, Lufthansa Cargo et Germanwings. Les nouveaux accords salariaux doivent être valables jusqu’à fin 2018.

Pour améliorer sa compétitivité et ses résultats, Lufthansa tente de réduire ses coûts et le programme a entrainé de nombreux conflits sociaux au cours des dernières années. La dernière grève des pilotes remonte à septembre 2015. Il s’agissait alors de leur treizième mouvement en dix huit mois. La compagnie a cependant conclu un accord de long terme avec ses hôtesses et stewards en juillet dernier.

Photo © Lufthansa