ATR signe une nouvelle commande en Océanie

ATR : ATR 72-600 de PNG Air

La compagnie PNG Air basée en Papouasie-Nouvelle-Guinée a converti des options sur cinq ATR 72-600 en commande ferme, un an à peine après avoir introduit cet avion dans sa sa flotte.

Annoncé le 7 novembre, ce nouveau contrat pour cinq ATR 72-600 représente une valeur de 134 millions de dollars, selon le constructeur de turbopropulseurs franco-italien. Les livraisons doivent s’échelonner jusqu’en 2022. PNG prévoit ainsi d’exploiter douze ATR 72-600 à cet horizon, dont un pris en location.

PNG Air avait en effet conclu en 2014 une commande ferme de six ATR 72-600 assortie de 14 options. Le cinquième appareil de ce lot initial doit lui parvenir avant la fin de l’année.

La compagnie basée à Port Moresby, qui s’appelait précédemment Airlines PNG, mène actuellement un important projet de transformation, comprenant le renouvellement de sa flotte, une opération de rebranding et une nouvelle stratégie commerciale axée sur le marché intérieur. Elle élargit également ses services aux entreprises qui souhaitent développer l’exploitation des ressources naturelles en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

PNG Air a reçu son premier ATR 72-600 en novembre 2015. Elle devenait alors la première dans le monde à mettre en service la nouvelle version « combi » , où les sept rangées avant sont remplacées par une partie fret qui peut accueillir quatre conteneurs, permettant quasiment de doubler la capacité de chargement de l’appareil.

« La mise en service de ces nouveaux ATR -600 dernier cri est de toute évidence un atout pour notre stratégie de transformation, qui passe par la modernisation de notre flotte et l’apport, sur les lignes intérieures de la Papouasie-Nouvelle Guinée, d’un service aérien plus confortable et plus fiable » , a expliqué Muralee Siva, Président Exécutif de la compagnie.

Les ATR remplacent progressivement des Bombardier Q100, dont plusieurs exemplaires ont été ou seront retournés aux loueurs. Ils permettent également à PNG Air d’augmenter ses capacités.

« Cette nouvelle preuve de confiance de la part d’une compagnie aérienne qui exploite depuis peu nos ATR -600 est très importante pour nous. Nous sommes fiers de fournir à PNG Air une solution souple, moderne et économique pour ses différents services et de contribuer ainsi à sa stratégie de développement » , a souligné Christian Scherer, Président Exécutif du constructeur.

ATR est solidement implanté dans le Pacifique. On retrouve en effet ses avions dans la plupart des projets de modernisation de flotte de la région.