En images : Aeromexico détaille son 787-9 Quetzalcoatl

Aeromexico : Boeing 787-9 Dreamliner "Quetzalcoatl"

Aeromexico vient de présenter « Quetzalcoatl » , son premier Boeing 787-9 Dreamliner. Aménagé bi-classe et doté de plusieurs innovations, l’appareil sera mis en service prochainement et servira notamment à destination de Paris.

La compagnie mexicaine membre de l’alliance SkyTeam a dévoilé le 20 octobre son nouveau Boeing 787-9 Dreamliner à l’aéroport international de Mexico-Benito Juarez. Arborant une livrée spéciale commémorant l’héritage aztèque, « Quetzalcoatl » (serpent à plumes) est le premier des dix 787-9 qu’attend Aeromexico dans le cadre d’une commande passée en juillet 2012. Le contrat comprend aussi 90 Boeing 737 MAX et représente « l’investissement le plus important jamais réalisé par une compagnie aérienne du Mexique » , selon Aeromexico.

La compagnie a réceptionné son premier 787-8 il y a trois ans et compte aujourd’hui neuf exemplaires dans sa flotte. En comparaison, le 787-9 est aménagé avec 274 sièges, soit 31 de plus, et reçoit plusieurs innovations.

La classe Affaires (Clase Premier) comprend 36 sièges se transformant en lits plats à 180°, répartis en rangées de 1-2-1 pour offrir un accès couloir à chaque passager. Les écrans tactiles mesurent 18 pouces de large, deux de plus que sur le 787-8, et permettent d’accéder au système de divertissement qui comprend deux chaînes de télévision en direct, des films, des séries TV et de la musique, pour un total de plus de 200 heures de programmes. La classe Affaires est pourvue d’un bar « innovant » avec un choix de boissons et de plats en libre service durant le vol.

La classe Économie est aménagée avec 238 sièges qualifiés « d’ergonomiques » par Aeromexico. Chacun dispose d’un écran individuel de 11 pouces, là-aussi deux de plus que sur les autres appareils de la compagnie. À l’identique du reste de la flotte, le 787-9 est doté d’une connectivité à Internet par réseau Wi-Fi, permettant aux passagers de surfer sur le web durant le vol.

Aeromexico souligne aussi les avantages du 787-9 sur le plan environnemental. Faisant appel à la fibre de carbone pour sa structure, l’avion est plus léger et offre une réduction de 23% de la consommation de carburant, et de 20% des émissions de CO2, selon les données de la compagnie. Il est aussi plus 57% silencieux au décollage et à l’atterrissage, toujours selon Aeromexico.

« Nous sommes fiers de prendre livraison de ce nouveau Boeing 787-9 Quetzalcoatl avec son design unique et original qui représentera le Mexique à travers le monde. La compagnie aérienne a engagé les meilleurs fournisseurs pour obtenir ce mélange de technologie et de confort au profit des milliers de clients qui préfèrent voler sur cet avion plutôt qu’à bord des autres options disponibles sur le marché » , assure dans un communiqué le directeur général d’Aeromexico, Andres Conesa.

La compagnie prévoit d’opérer ce 787-9 (immatriculé XA-ADL) vers Amsterdam, Londres, Madrid, New York, Paris, Santiago du Chili, Shanghai, et Tokyo « dans les semaines qui viennent » . Selon son système de réservation, l’appareil est programmé pour Paris-Charles de Gaulle sur plusieurs rotations à compter du 18 novembre.

Aeromexico attend deux autres 787-9 avant la fin de l’année.

Aeromexico : Boeing 787-9 Dreamliner "Quetzalcoatl"

Aeromexico : Boeing 787-9 Dreamliner "Quetzalcoatl"

Aeromexico : Boeing 787-9 Dreamliner "Quetzalcoatl"

Aeromexico : Boeing 787-9 Dreamliner "Quetzalcoatl"

Aeromexico : Boeing 787-9 Dreamliner "Quetzalcoatl"

Photos Aeromexico

One thought on “En images : Aeromexico détaille son 787-9 Quetzalcoatl

  1. Autant je trouve que le B787 est un superbe avion, autant voyager dedans est un véritable cauchemar, où l’espace est particulièrement restreint de tous les côtés.

Comments are closed.