Ryanair séduit les Américains

ryanair_etats-unisRyanair a transporté à travers l’Europe pendant la saison estivale plus d’un million de clients résidant aux États-Unis, soit une augmentation de 50% depuis l’été 2015. Et elle compte ne pas en rester là.

La low-cost irlandaise a fait cette annonce le 12 octobre, en précisant que son site dédié au marché des États-Unis, lancé en 2014, enregistre un nombre record de réservations.

Cette version du site permet d’ailleurs d’acheter son billet d’avion en dollars. Les Californiens en sont les premiers utilisateurs, suivis de près par les résidents de New York, de Floride, de l’Illinois et du Texas, détaille Ryanair. La plupart des lignes réservées étaient Dublin-Edimbourgh, Athènes-Santorin, Barcelone-Rome, Francfort Hahn-Londres Stansted et Dublin-Amsterdam.

Ryanair explique par ailleurs que son succès auprès des Américains est lié au fait qu’ils délaissent de plus en plus le train pour voyager en Europe, préférant les déplacements en avion.

« Il est évident que les consommateurs américains n’empruntent plus le train pour sillonner l’Europe, mais décident de prendre l’avion, et avec les tarifs bas de Ryanair et notre large réseau de lignes, il est facile de comprendre pourquoi toujours plus de clients nous choisissent » , explique Robin Kiely, le directeur marketing de Ryanair.

« Nous comptons bien transporter davantage de clients américains dans les mois à venir, sur notre flotte américaine de Boeing » , ajoute-t-il.

La création du site Ryanair USA avait été perçue par certains, notamment le journal irlandais The Independent, comme une première étape avant que la compagnie ne lance des vols transatlantiques. À de nombreuses reprises, elle a en effet signalé son intention de relier l’Europe aux États-Unis avec des vols low-cost, allant jusqu’à faire miroiter des allers simples à partir de dix euros. Un projet souvent évoqué mais jamais concrétisé, en tout cas pour l’instant.

Visuel : Ryanair