L’A350 de Lufthansa sort de l’atelier de peinture

Airbus : A350 lufthansa

Airbus a terminé les travaux de peinture sur le premier A350-900 destiné à Lufthansa, dont la livraison est prévue dans les mois qui viennent.

Ce premier exemplaire (MSN074, D-AIXA) a été présenté le 04 octobre par la compagnie allemande, entièrement revêtu de sa livrée. Un « premier roll-out » qui intervient un peu plus de trois mois après l‘entrée de l’appareil sur la ligne d’assemblage final à Toulouse.

La date de livraison n’a pas été spécifiée, mais Lufthansa a indiqué en mars dernier que ses dix premiers A350 seraient basés à Munich « à partir de janvier 2017 » , avec Delhi et Boston comme premières destinations long-courriers. Sauf surprise, elle deviendra la deuxième compagnie européenne à mettre en service le dernier-né d’Airbus, après Finnair.

Les appareils seront configurés tri-classe pour accueillir 293 passagers (48 en classe Affaires, 21 en Premium Economie, 224 en Economie) et bénéficieront de plusieurs innovations en cabine.

Lufthansa attend de l’A350 des avantages sur le plan opérationnel, notamment une consommation de 2,9 litres de carburant par siège aux 100 kilomètres, soit 24% de moins qu’un A340-300 et 26% de moins qu’un Boeing 747-400. Elle met également en avant une empreinte sonore diminuée de 30% par rapport aux appareils de génération précédente.

La compagnie, qui a exploité ou exploite toute la gamme de gros-porteurs d’Airbus, a commandé en septembre 2013 un total de 25 A350-900 plus 30 options, avec la possibilité de convertir une partie en A350-1000. Elle se prépare actuellement à l’entrée en service. Un test lui permettant de s’assurer que le moteur Rolls-Royce Trent XWB peut être chargé à bord d’un avion cargo « classique » , à des fins de logistique, vient d’être effectué à Francfort.

Airbus : A350 lufthansa

Photos : Airbus / Lufthansa