LOT retourne à Newark

Boeing : 787-8 de LOT Polish Airlines

Après cinq ans d’interruption, LOT Polish Airlines reprendra en avril prochain son service entre Varsovie et Newark, sa quatrième destination en Amérique du Nord après New York-JFK, Chicago et Toronto.

A compter du 28 avril 2017, la compagnie polonaise reliera son hub de Varsovie-Frédéric Chopin et l’aéroport de Newark-Liberty initialement à raison de quatre vols par semaine opérés en Boeing 767-300ER. Loué auprès d’EuroAtlantic, l’appareil est aménagé bi-classe pour 264 passagers (16 en Affaires et 248 en Économie).

Les départs de Varsovie sont programmés les lundi, jeudi, vendredi et dimanche à 11h55 pour une arrivée à Newark à 15h40. Dans l’autre sens, les départs du New Jersey s’effectueront les mêmes jours à 18h15 pour atteindre la Pologne à 09h00 le lendemain. La durée du vol est de 09h45 à l’aller, 08h45 au retour.

À compter du 1er août 2017, LOT déploiera sur cette route un de ses Boeing 787-8. Le Dreamliner est aménagé tri-classe pour 252 passagers, dont 18 en classe affaires (en rangées de 2-2-2), 21 en Premium Economie (en 2-3-2) et 213 en Economie (en 3-3-3). La fréquence sera portée à cinq vols par semaine avec des horaires modifiés et variables selon les jours d’opération (lundi, mardi, jeudi, vendredi et dimanche).

LOT sera seule à exploiter la liaison entre Varsovie et Newark, qui s’ajoute à celle vers New York-JFK (également sans concurrence). « Newark est l’un des aéroports les plus fréquentés par la diaspora polonaise sur la côte est des États-Unis » , explique Rafał Milczarski, le directeur exécutif de LOT. L’été prochain, la compagnie volera près de deux fois par jour en direction de la métropole new-yorkaise. Dès cet hiver, New York-JFK sera d’ailleurs renforcé avec une fréquence qui deviendra quotidienne.

À Newark, hub de United Airlines et Star Alliance à laquelle appartient LOT, les passagers « auront accès à un vaste réseau de vols vers d’autres destinations américaines » , indique la compagnie. À Varsovie, elle proposera des correspondances notamment vers Moscou, Prague, Budapest et Vilnius, ou encore Gdańsk et Cracovie, avec des temps de transit de moins de deux heures.

L’ouverture de Newark s’inscrit dans le cadre d’un plan de croissance mis en place début 2016, après des années de restructuration. Depuis lors, LOT a lancé 23 destinations, dont Nice en avril et Séoul qui sera inaugurée le 17 octobre prochain.

LOT prévoit de plus que doubler son trafic d’ici 2020 avec l’objectif de 10 millions de passagers (contre 4,3 millions en 2015). Elle estime avoir besoin pour ce faire de 70 avions, dont 16 Dreamliner, soit dix de plus qu’aujourd’hui.

Photo LOT Polish Airlines