Air Corsica quitte Liège pour Charleroi

Airbus A320 d'Air Corsica - CC BY-SA 2.0 Laurent ERRERA

Air Corsica modifie sa desserte de la Belgique : la compagnie reliera dès le printemps prochain Ajaccio et Bastia à Charleroi, quittant Liège après trois ans d’opérations sur cet aéroport.

Air Corsica lancera ses liaisons vers l’aéroport de Charleroi-Bruxelles Sud au départ d’Ajaccio-Napoléon Bonaparte et Bastia-Poretta dès le 26 mars 2017 à raison de deux vols par semaine pour chacune des lignes.

Les départs d’Ajaccio sont programmés le jeudi à 10h45 (arrivée à 12h25) et le dimanche à 08h00 (arrivée à 09h40). Dans l’autre sens, les départs de Charleroi s’effectuent le jeudi à 13h15 (arrivée à 14h50) et le dimanche à 10h30 (arrivée à 12h05).

Au départ de Bastia, les départs sont prévus les mercredi et samedi à 10h50 pour une arrivée à 12h25. Dans l’autre sens, le départ de Charleroi s’effectuent les mêmes jours à 13h15 pour une arrivée à 14h45.

La fréquence sera augmentée durant la haute saison estivale (jusqu’à 10 vols par semaine). Pour la première année d’activité, les vols seront opérés de mars à novembre 2017, mais la compagnie envisage de les annualiser à partir de 2019.

Air Corsica cessera de desservir Liège le 25 septembre 2016 depuis Bastia et le 2 octobre 2016 au départ d’Ajaccio. Elle espère attirer plus de voyageurs à Charleroi qu’à Liège. « L’aéroport de Liège est avant tout destiné au fret et pour les passagers, ce n’est pas aussi facile et dédié qu’ici (Charleroi). A Charleroi, on voit le dynamisme, le développement constant et tourné essentiellement vers les vols de passagers » , a expliqué à la RTBF Philippe Dandrieux, président du directoire d’Air Corsica. L’aéroport de Liège a accueilli 300.000 passagers en 2015 contre 7 millions pour Charleroi.

Lors de son arrivée en Belgique en 2014, Air Corsica avait préféré desservir Liège plutôt que Charleroi en raison de la présence importante de Ryanair sur cette plateforme. La low-cost exploite notamment une ligne Charleroi-Figari. Une concurrence que ne craint plus Air Corsica. « Nous pensons être concurrentiels car notre offre varie de celle d’un opérateur low-cost« , a souligné auprès de la télévision belge Jean-Baptiste Martini, responsable du Marketing chez Air Corsica. « Quand vous nous choisissez, le prix est fixé. Par exemple, si vous payez votre billet 39 euros, chez nous, le bagage en soute est compris, vous pouvez adapter le moment du départ, vous ne continuez pas à payer quand vous êtes dans l’avion. La stratégie est bien différente » , a-t-il poursuivi.

Les billets pour les deux nouvelles lignes sont en vente sur le site d’Air Corsica, effectivement à partir de 39 euros l’aller simple, toutes taxes incluses et bagage en soute compris.

Lancée en 1989, la compagnie est le premier opérateur en Corse. Elle dessert 16 destinations en France et en Belgique avec une flotte de onze appareils, soit six ATR 72-500 d’une capacité de 70 sièges et cinq Airbus A320 pouvant accueillir 180 passagers.

Photo Airbus A320 d’Air Corsica – CC BY-SA 2.0 Laurent ERRERA