ANA voit ses opérations perturbées à cause des moteurs du Dreamliner

Boeing 787-9 Dreamliner d' All Nippon Airways (ANA- - cc wikimedia

All Nippon Airways (ANA) est contrainte d’annuler ou retarder une vingtaine de vols intérieurs au Japon d’ici la fin du mois après un incident survenu jeudi sur le moteur Rolls Royce d’un de ses Boeing 787 Dreamliner.

La compagnie aérienne japonaise a indiqué que l’appareil effectuant le vol NH241 entre Tokyo-Haneda et Fukuoka a dû retourner à Tokyo le 25 août vers 08h00 « en raison d’une défaillance sur l’un des moteurs » . Il s’agissait d’un Boeing 787-9 Dreamliner (immatriculé JA883A), selon les données du site Flightradar24. L’appareil a été livré neuf en septembre 2014 et est équipé de moteurs Trent 1000 de Rolls Royce.

« ANA a décidé de conduire une inspection et des travaux de maintenance sur les moteurs d’un nombre limité de Boeing 787 » , continue la compagnie dans un communiqué. Par voie de conséquence, « quelques vols sur le réseau domestique seront annulés ou retardés à compter du 26 août. Les vols du réseau international ne sont pas affectés » , précise-t-elle.

A ce jour, ANA a annulé un total de 18 vols, dont neuf le 26 août, trois le 27, quatre le 28 et deux le 31. De plus, elle retarde « de plus de 20 minutes » quatre vols, dont deux le 27 août et deux autres le 31 août.

Les vols affectés pour le mois de septembre « seront annoncés sur notre site à compter du lundi 29 août » , ajoute ANA.

Compagnie de lancement du 787 en 2011, ANA en est aujourd’hui le premier opérateur mondial, le 50e exemplaire venant de rejoindre sa flotte. Selon les données de Boeing, sur les 446 Dreamliner en service dans le monde, environ 38% sont équipés de moteurs Rolls Royce (l’appareil étant également proposé avec des moteurs General Electric).

Des problèmes de corrosion sont apparus sur les ailettes de compresseur des moteurs Rolls Royce, nécessitant un changement de la pièce défectueuse, a expliqué aux médias japonais Takeo Kikuchi, vice-président d’ANA en charge de l’engineering et de la maintenance. Le problème a été détecté lors d’une enquête ouverte par la compagnie après la surchauffe d’un réacteur en février 2016, obligeant l’appareil concerné à retourner à Kuala Lumpur.

Photo Boeing 787-9 Dreamliner d’All Nippon Airways (ANA) / CC wikimedia

One thought on “ANA voit ses opérations perturbées à cause des moteurs du Dreamliner

Comments are closed.