American Airlines retire vingt MD-80 en un jour

American Airlines : MD-80

American Airlines a retiré du service dans la journée de mardi vingt appareils de type MD-80, une opération d’envergure qui marque le rajeunissement en cours de la flotte.

Tous ces MD-82 et MD-83 ont été convoyés le 23 août vers Roswell au Nouveau Mexique (Etats-Unis), un des nombreux cimetière d’avions du Sud-Ouest des Etats-Unis. Ce retrait massif est « l’un des plus larges en une seule journée dans l’histoire de l’aviation » , si l’on en croit la compagnie.

Les vingt MD-80 étaient âgés de 28 ans en moyenne. 17 ont été réceptionnés neufs par American Airlines entre 1986 et 1990. Les trois derniers ont rejoint sa flotte après le rachat de TWA qui en avait pris livraison en 1993.

Les appareils ont tous rejoint Roswell en l’espace de 85 minutes à partir de 11h20 en heure locale, soit un avion toutes les cinq minutes environ, selon les données du site Flightradar24 qui a invité ses utilisateurs à suivre l’opération.

American Airlines retirera au total 45 MD-80 cette année, ce qui en laissera 52 ou 53 dans sa flotte à la fin 2016. La compagnie prévoit d’opérer le type « au moins jusqu’à l’été 2018 » , selon son porte-parole, Josh Freed.

Le retrait des MD-80, surnommés « Mad Dogs » par les pilotes, marque la fin d’une époque chez American Airlines, qui en a compté jusqu’à 370 dans sa flotte. Elle remplace aujourd’hui ces avions de 140 sièges par des Airbus de la famille A320 et des Boeing 737, plus modernes, plus économiques à l’usage et dotés d’un plus long rayon d’action.

Première compagnie mondiale par le nombre de passagers transportés, American Airlines modernise actuellement son parc aérien. Le programme a vu la livraison de 215 nouveaux appareils depuis 2014 et prévoit la réception de 90 appareils supplémentaires en 2016, tous types confondus.

Les MD-80 seront stockés à Roswell en attendant sous un soleil de plomb, propice à leur conservation, de trouver un nouveau preneur ou d’être démontés.

Photo American Airlines : MD-80