easyJet : les pilotes basés à Amsterdam de nouveau en grève ce jeudi

easyJet : Airbus A320

A l’appel du syndicat néerlandais VNV, les pilotes d’easyJet basés à Amsterdam seront en grève ce jeudi dans la matinée pour réclamer une convention collective « équitable« , leur troisième mouvement social cet été.

Après les journées du 14 juin et du 1er août, les pilotes d’easyJet employés à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol cesseront de nouveau le travail le jeudi 11 août de 05h à 10h00. VNV a annoncé cet appel à la grève hier mercredi en prévenant les passagers qu’ils devaient s’attendre à des annulations de vols. Selon le site de l’aéroport d’Amsterdam, tous les vols d’easyJet entre 06h10 et 07h30 ont été annulés, soit sept vols au total, dont ceux à destination de Lyon et Marseille.

« Aucun pilote ne cesse le travail par plaisir, et c’est une décision douloureuse, mais la direction d’easyJet ne nous laisse pas d’autres choix » , affirme Steven Verhagen, le président de VNV, cité dans un communiqué.

Depuis le dernière grève, VNV dit avoir écrit à la PDG d’easyJet, Carolyn McCall, pour l’appeler « à commencer à parler sérieusement » mais sa réponse « a été particulièrement décevante« , selon le syndicat.

VNV continue à demander pour les pilotes une meilleure prise en charge des arrêts-maladies, davantage de temps de repos entre deux vols et une plus grande participation de l’entreprise aux retraites.

« Avec notre équipe de négociateurs, nous sommes prêts à discuter sérieusement avec easyJet de nos exigences collectives équitables. Si nécessaire, nous continuerons dans les mois à venir à répéter les grèves » , prévient Steve Verhagen.

La low-cost britannique emploie environ 70 pilotes à Amsterdam. Elle a estimé qu’elle avait déjà accepté “des progrès significatifs pour aboutir à la signature d’une convention collective” .

Photo easyJet : Airbus A320