Bombardier débutera bientôt les essais du C Series à Londres-City

London City Airport

Bombardier procèdera prochainement aux essais de validation du C Series à Londres-City en vue de démontrer la capacité du nouvel avion à opérer sur l’aéroport dont l’approche est particulière.

Bombardier : CS100

L’avionneur canadien a annoncé dans un communiqué  qu’il commencera « bientôt les essais de validation de la capacité des avions C Series à effectuer des approches à angle prononcé (5,5º) sur l’aéroport London City Airport situé au centre-ville de Londres, ainsi que des essais d’atterrissage sur la piste de 1.508 m de cet aéroport » .

En outre, l’avion a été conçu « dès le début » pour être exploité à Londres-City, a assuré Rob Dewar, le responsable du programme C Series chez Bombardier, lors du salon aéronautique de Farnborough la semaine dernière. « Cela a déterminé la taille de l’aile, une partie des surfaces de contrôle de vol ainsi que les réglages de la poussée des moteurs. Il y a un bouton que les pilotes peuvent activer pour déclencher une loi de contrôle particulière pour la procédure d’atterrissage » , a-t-il ajouté.

Bombardier s’attend à obtenir avant la fin de l’année la certification pour opérer le CSeries sur l’aéroport, à temps pour que Swiss International Air Lines puisse exploiter l’appareil sur la liaison Zurich – Londres City à partir du premier trimestre 2017, comme prévu.

Rob Dewar a également indiqué que le CS100 dispose à présent d’un rayon d’action allongé de 140 miles nautiques (259 kilomètres) grâce à des modifications sur les systèmes de contrôle de vol et logiciels. Avec ceci, il peut franchir 2.350 miles nautiques (4.350 kilomètres) avec 108 passagers à bord, assez pour relier Londres à Moscou. Selon Rob Dewar, l’appareil est aussi capable de voler sans escale entre Londres-City et New York-JFK avec une configuration pour 42 passagers. Sur cette ligne existante, British Airways, qui n’a pas commandé le C Series, exploite actuellement un Airbus A318 de 36 sièges faisant escale à Shannon en Irlande.

Bombardier n’a pas annoncé de nouvelles commandes pour le C Series à Farnborough. Néanmoins, « pendant le salon aéronautique, nous avons échangé avec de hauts dirigeants de sociétés aériennes et de l’industrie de l’aviation du monde entier » , a déclaré Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux, en ajoutant : « nous sommes très encouragés par les commentaires positifs sur notre nouveau positionnement de produit des avions C Series qui encourage les transporteurs à mettre de côté les principes de conception d’avions vieux de plusieurs décennies en faveur d’un avion de conception entièrement nouvelle à la fine pointe de la technologie destiné spécialement au marché des avions monocouloirs de 100 à 150 places » .

L’avionneur a enregistré 127 nouvelles commandes fermes pour le C Series au premier semestre 2016, « une solide performance » selon Fred Cromer. A cela s’ajoutent 19 commandes fermes pour le CRJ et 15 pour le Q400.

Crédits Photos 1. London City Airport – 2. Bombardier CS100