SAS Scandinavian : les pilotes suédois en grève depuis vendredi

SAS Scandinavian Airlines : Airbus A330-300

A l’appel du syndicat SPF, les pilotes suédois de SAS Scandinavian Airlines sont en grève depuis vendredi 10 juin, affectant chaque jour des centaines de vols et des dizaines de milliers de passagers.

SAS est en négociations depuis le mois d’avril avec différents syndicats de pilotes dans les pays où elle est basée. Les discussions ont abouti en Norvège, où les syndicats NSF et SNF ont signé cette semaine un nouvel accord d’entreprise valable un an. En Suède cependant, les négociations ont échoué. « Au lieu de poursuivre le dialogue, le syndicat suédois SPF a choisi d’appeler à la grève 400 pilotes, conduisant à l’annulation d’un grand nombre de vols. Durant les deux dernières semaines, les négociations se sont poursuivies avec l’aide d’une médiation, mais les parties ne sont pas parvenues à un accord » , a expliqué SAS le 10 juin.

Ce sont ainsi environ 40 vols qui ont été annulés dès vendredi soir, affectant 4.000 passagers. Pour la journée de samedi complète, la compagnie a été amenée à annuler 159 vols, impactant 20.000 passagers. La grève continue ce dimanche, affectant 220 vols et 26.000 passagers. « Les vols opérés par les pilotes danois et norvégiens, ainsi que nos compagnies partenaires, seront réalisés comme prévu » , a indiqué SAS.

La compagnie dit avoir accepté plusieurs demandes du syndicat SPF, telles qu’une nouvelle échelle salariale, la révision des salaires dans le cadre du règlement salarial suédois et une évolution des règles de temps de loisirs et temps partiel. En outre, le projet d’accord soumis à SPF serait en ligne avec ce que les pilotes norvégiens ont accepté.

SAS-crew-pilot-300x199De son côté, SPF a noté dans un communiqué que le salaire des pilotes suédois de SAS a diminué de 20% depuis 2009 par rapport aux standards nationaux, alors que leur productivité augmentait de 20% dans la même période.

« En outre, les pilotes suédois de SAS ont accepté une forte réduction de leurs pensions dans le cadre de l’accord signé en 2012 pour sauver la compagnie de la faillite » et ils ont accepté de « très grands sacrifices basés sur une loyauté solide » , a ajouté SPF.

Selon ce syndicat, le salaire des pilotes suédois de SAS serait aujourd’hui « parmi les moins élevés d’Europe en comparaison des principales concurrentes de la compagnie » .

SAS prévient individuellement ses clients affectés par le mouvement social et met à jour quotidiennement son site Internet pour le programme des vols.

Photo SAS 

Laissez un commentaire