Eurowings développe son réseau européen et long-courrier

Eurowings : Airbus A330

Eurowings a annoncé mardi un développement de son réseau en Europe et à l’international, le lancement de liaisons long-courriers vers Boston et La Havane, ainsi que le renforcement de sa nouvelle base à Vienne.

La low cost du groupe Lufthansa va inaugurer de nombreuses liaisons en Europe ainsi que sur le long-courrier, et renforcer sa capacité sur des liaisons existantes au cours des prochains mois, selon un communiqué.

De nombreuses destinations ensoleillées proposées dans le cadre du programme hiver. 

Eurowings proposera de nombreuses destinations ensoleillées dans le cadre de son programme hiver 2016/2017. Elle entend « se positionner comme leader au sein des compagnies aériennes low cost en Europe au cours des prochaines années, grâce à une large offre de destinations sans escale à petits prix » .

« Pour accompagner le large développement de notre réseau européen, la compagnie est en train de conduire le plus grand programme de gestion de flotte de son histoire » , a expliqué Oliver Wagner, PDG d’Eurowings. 23 appareils de type Bombardier CRJ-900, équipés de 90 sièges chacun, seront remplacés par le même nombre d’Airbus A320 de plus grande capacité, avec 180 sièges chacun. La capacité en sièges d’Eurowings sera ainsi largement augmentée sur le réseau européen.

La flotte long-courrier d’Eurowings a également déjà commencé à être enrichie : au départ de l’aéroport de Cologne/Bonn, où étaient initialement basés deux appareils, la flotte est à présent composée de quatre Airbus A330. D’ici à la fin de l’année, deux A330 supplémentaires seront ajoutés à la base de Cologne/Bonn pour relier « des destinations attrayantes » , telles que Miami ou l’île Maurice par des vols sans escale.

Parmi les nouvelles liaisons programmées dans le cadre du programme hiver 2016/2017, on notera une offre renforcée sur les Canaries, avec Fuerteventura et Lanzarote, desservies au départ de Düsseldorf. La desserte de Tenerife au départ de Hambourg sera également une nouveauté. En outre, l’ajout d’A320 à Düsseldorf et Hambourg permettra de desservir notamment Palma de Majorque, Ibiza, Lisbonne et Olbia (Sardaigne).

La base de Vienne renforcée

Dans le cadre de son développement en Europe, Eurowings enrichit son offre au départ de sa nouvelle base hors d’Allemagne, à Vienne. Elle y propose à présent des vols vers 16 destinations à des tarifs qu’elle décrit comme « très attractifs« . La fréquence des dessertes de Barcelone (neuf vols hebdomadaires), Rome-Fiumicino (sept vols hebdomadaires) et Londres-Stansted (sept vols hebdomadaires) sera notamment renforcée. La compagnie desservira Palma de Majorque, aux Baléares, trois fois par semaine, ou encore Malaga deux fois par semaine.

Parmi les autres destinations de vacances, on notera Faro au Portugal et Jerez de la Frontera, au sud-ouest de l’Espagne. La compagnie assurera également quatre vols hebdomadaires à destination des Canaries : deux vols hebdomadaires, opérés les mardis et vendredis, vers Fuerteventura, et deux vols hebdomadaires, opérés les jeudis et dimanches, vers Las Palmas sur l’île de Grande Canarie. Outre Rome, Eurowings desservira également une autre ville italienne, Pise.

« Avec 16 destinations, nous devenons un acteur important au sein de l’aéroport de Vienne. Nous élargissons ainsi l’offre de notre compagnie sœur, Austrian Airlines, et nous réjouissons de pouvoir proposer aussi rapidement une offre très attractive en Autriche » , a continué Oliver Wagner, PDG d’Eurowings.

Eurowings débarque en Amérique

Après une phase de lancement avec deux Airbus A330 basés à Cologne/Bonn pour l’opération de ses vols long-courriers, la flotte intercontinentale s’est développée. Eurowings a ajouté un quatrième Airbus à sa base afin d’opérer des vols sans escale vers les Etats-Unis.

La première destination nord-américaine est Boston, desservie depuis le 1er juin dernier à un tarif à partir de 144,90 euros l’aller simple.

« Que ce soient pour des vols court ou long-courriers, les passagers recherchent avant tout des tarifs attractifs et, autant que possible, des vols sans escale » , explique la filiale de Lufthansa,  qui souhaite répondre à cette problématique en offrant des vols à bas prix sans escale non seulement en Europe, mais aussi vers des destinations long-courriers.

D’ici au prochain programme été, Eurowings basera trois autres appareils long-courriers à Cologne/Bonn, ce qui portera à sept le nombre total d’appareils basés sur l’aéroport de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. L’année prochaine, la filiale de Lufthansa prévoit d’inaugurer neuf liaisons long-courriers.

Eurowings à La Havane en décembre 2016

Eurowings opérera un vol hebdomadaire entre Cologne/Bonn et La Havane à partir du 15 décembre 2016 en Airbus A330. La liaison sera assurée les jeudis, avec un vol qui décollera à 11h25 de l’aéroport Konrad-Adenauer, pour atterrir à 16h50 à La Havane. Au retour, le vol partira à 18h50 de La Havane, et arrivera à 10h10 le vendredi matin à Cologne/Bonn.

Eurowings indique qu’elle aujourd’hui « est l’une des compagnies aériennes les plus ponctuelles en Europe » , avec plus de 3.000 vols réguliers hebdomadaires. La compagnie se défend des accusations concernant la ponctualité et la fiabilité de son réseau long-courrier : elle affirme que sur ce segment, environ 90% de l’ensemble de ses passagers sont arrivés à destination avec moins de 60 minutes de retard depuis qu’elle a lancé ses opérations longue distance à l’automne dernier.

Par ailleurs, les vols opérés dans le cadre de la mise en service de son programme hiver, qui sera en vigueur à partir du 30 octobre 2016 et jusqu’à fin mars 2017, sont à présent ouverts à la réservation.

Photo Eurowings : Airbus A330

Laissez un commentaire