United inaugure la plus longue route du Boeing 787 Dreamliner

United Boeing 787-9 Dreamliner

United Airlines a lancé mercredi son nouveau service sans escale entre San Francisco et Singapour opéré avec un Boeing 787-9. Ce vol est désormais le plus long du monde pour un Dreamliner.

Selon United, la liaison San Francisco-Singapour, d’une distance de 13.592 kilomètres, devient la plus longue en termes de distance pour un Dreamliner parmi toutes les compagnies qui opèrent cet appareil. Elle détenait déjà ce record avec sa ligne Los Angeles-Melbourne, devant les routes Abu Dhabi-Brisbane d’Etihad Airways et Dallas-Shanghai d’American Airlines. La liaison San Francisco-Singapour est aussi la plus longue réalisée par une compagnie américaine, devant l’Atlanta-Johannesburg de Delta Air Lines (exploitée avec un Boeing 777). La plus longue route opérée depuis les Etats-Unis reste celle de Qantas entre Dallas et Sydney (avec un Airbus A380).

United Airlines assure que son nouveau service permet aux voyageurs de gagner jusqu’à quatre heures par rapport aux itinéraires comportant une escale entre San Francisco et Singapour. La durée du vol est de 16h20 à l’aller, 15h30 au retour. Le départ de San Francisco est prévu à 22h55 pour une arrivée à Singapour à 06h15 deux jours plus tard, après le passage de la ligne de changement de date. Le retour de Singapour s’effectue à 08h45 pour une arrivée à 09h15 le même jour à San Francisco.

Le vol, qui porte symboliquement les numéros UA1 et UA2, est opéré avec un 787-9 configuré bi-classe pour 252 passagers, dont 48 en classe Affaires et 204 en classe Economy, à l’intérieur de laquelle 88 sièges disposent de plus d’espace pour les jambes (Economy Plus). L’appareil « révolutionne l’expérience de vol tout en délivrant une efficacité sans précédent et des émissions polluantes réduites » selon la compagnie.

La nouvelle ligne ne subit aucune concurrence directe et devient la seule à relier les Etats-Unis à Singapour sans escale. En tout cas pour le moment, puisque Singapore Airlines a prévu de lancer des liaisons non-stop vers New York et Los Angeles quand elle recevra ses premiers Airbus A350-900 ULR (à partir de 2018).

United renforce actuellement son hub de San Francisco, où elle a lancé depuis mars dernier des services directs vers Tel Aviv en Israël et Xi’an en Chine, qui seront suivis en juillet par Auckland en Nouvelle Zélande et Hangzhou en Chine.

Avec l’ouverture de la route sans escale San Francisco-Singapour, United met fin à son service entre Tokyo-Narita et Singapour à compter du 2 juin. La liaison reste cependant disponible avec ANA, en partage de codes. La ligne quotidienne Singapour-Hong Kong n’est pas modifiée.

Photo : United – Boeing 787-9 Dreamliner

 

Laissez un commentaire