easyJet reçoit un premier A320 de 186 sièges

easyJet : cabine Spaceflex avec 186 sieges

easyJet a annoncé mardi l’arrivée d’un premier Airbus A320 équipé de 186 sièges au lieu de 180 sur le reste de la flotte. Cette configuration sera installée sur tous ses A320, permettant de réduire le coût d’exploitation au siège et l’empreinte carbone.

L’augmentation de la capacité est réalisée grâce à l’option Spaceflex 2 proposée par Airbus, dont easyJet devient le premier opérateur dans le monde, précise la compagnie dans un communiqué le 31 mai. Cette nouvelle configuration est rendue possible par l’optimisation de l’espace à l’arrière de la cabine, notamment en changeant l’emplacement des toilettes. La low-cost assure que le pitch moyen (espace pour les jambes) et le pitch minimum sur cet appareil reste identique à ses autres A320.

Avec cet aménagement, de nouvelles caractéristiques voient le jour, comme des galleys repensés comprenant des fours plus grands pour préparer davantage de plats en même temps, une séparation devant la rangée 1 ABC qui fournit aux passagers davantage de protection contre les éléments durant l’embarquement, des toilettes accessibles aux personnes à mobilité réduite à l’arrière, de nouvelles pochettes sur les sièges, une nouvelle moquette et une nouvelle tablette dépliante sur laquelle les passagers peuvent poser leur appareil électronique de type iPad. Les sièges sont les SL3510 ultra fins de Recaro introduits dans la flotte depuis 2013.

easyJet annonce que tous ses nouveaux A320 seront aménagés avec cette configuration Spaceflex. Six appareils supplémentaires seront livrés durant l’été pour être basés à Londres-Gatwick. D’ici fin septembre 2016, la compagnie disposera ainsi de huit A320 de 186 sièges. De plus, la totalité de la flotte d’A320 de 180 sièges sera retrofittée de cette manière d’ici l’été 2018.

« Nous avons saisi l’occasion de cette nouvelle configuration pour revoir tous les aspects de la conception de la cabine et le résultat est vraiment propre, le look se fait plus moderne » , souligne Gary Smith, responsable du projet au sein d’easyJet. « Nous avons maintenant un éclairage par LED dans toute la cabine et la palette de couleurs a été mise à jour. La nouvelle séparation fournit aux passagers du premier rang une expérience améliorée et permet à l’équipage de se reposer. Le premier de ces avions est maintenant livré et opère sur l’ensemble du réseau d’easyJet » .

La low-cost souligne que la nouvelle configuration lui permet de réduire le coût unitaire par siège (d’environ 2%) et d’atteindre l’objectif d’une diminution de 8% de son empreinte carbone sur la période 2013-2020. Cette empreinte carbone figurerait déjà parmi les plus basses du secteur avec 81,05 grammes de CO2 par passager kilomètre.

easyJet avait déjà marqué un intérêt pour augmenter la capacité de sa flotte en préférant l’A320 plutôt que l’A319 lors de ces dernières commandes.

A fin avril 2016, elle opérait 105 A320 sur un total de 149 commandés (plus 144 A319 sur 172 commandés). Elle attend en outre 130 A320neo (et aucun A319neo).

Le module Spaceflex permet de porter la capacité totale de l’A320 à 189 sièges. Une autre low-cost européenne, Vueling en l’occurrence, a déjà pris livraison en mars 2015 de son premier A320 équipé de 186 sièges en configuration Spaceflex 1.

Photo easyJet : cabine Spaceflex avec 186 sièges

Laissez un commentaire