Air France-KLM et Safran créent une co-entreprise pour la maintenance des moteurs d’avions

AFI KLM E&M

Air France-KLM et Safran ont annoncé mardi « une nouvelle étape de leur partenariat » portant sur la création d’une société commune dédiée à la maintenance des moteurs d’avions. Son activité commencera à la fin de l’année prochaine près de Valenciennes et permettra de créer plus de 200 emplois.

Air_France-KLM_Safran_ElyseeSelon le protocole d’accord signé le 24 mai au Palais de l’Elysée, en présence du Président de la République, Safran Aircraft Engines et Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M, groupe Air France KLM) créent une nouvelle société dédiée à la réparation d’aubages de compresseurs de moteurs d’avions.

L’activité concernera spécifiquement les moteurs CFM56 de CFM International (équipant les Airbus A320 et Boeing 737), les GE90 de GE (motorisant les Boeing 777) et les GP7200 de Engine Alliance (pour les Airbus A380).

Détenue à 51% par Safran Aircraft Engines et à 49% par Air France KLM, la société bénéficiera d’un investissement de plus de 20 millions d’euros de la part des deux partenaires et démarrera ses opérations fin 2017. Elle sera implantée en France, près de Valenciennes, au sein du parc d’activités de Sars et Rosière dans la Communauté d’Agglomération de La Porte du Hainaut (Hauts-de-France) sur un terrain de 15.000 m2. Ce nouveau site réunira tous les moyens industriels nécessaires aux différentes étapes de réparation et mettra en œuvre des procédés métallurgiques de haute technologie.

Selon Philippe Petitcolin, directeur général de Safran, la nouvelle société permettra de relocaliser en France « une activité industrielle stratégique qui met en œuvre des emplois hautement qualifiés » . 

Pour Alexandre de Juniac, président-directeur général d’Air France-KLM, avec cette unité de pointe, AFI KLM E&M va accroitre « sa maitrise technologique et renforcer la compétitivité de ses services sur un marché mondial particulièrement exigeant » .

A l’issue de la montée en cadence en 2020, la société devrait atteindre 200 à 250 salariés. La future structure appliquera des principes de management innovants, fondés notamment sur la mise en avant de la créativité des équipes et une grande autonomie des salariés.

One thought on “Air France-KLM et Safran créent une co-entreprise pour la maintenance des moteurs d’avions

  1. Bonne nouvelle !
    Je ne comprends pas pourquoi on laisse le marché des moteurs gros porteurs aux anglais et USA, surtout qu’il y a une forte demande, et que l’Allemagne et la France ont les capacités et la puissance industrielle nécessaires pour concevoir et fabriquer de type de moteurs.

Comments are closed.