CityJet renonce déjà à Londres City – Cork

Alf van Beem CC0 / DP : Avro RJ85 de CityJet

Huit mois après avoir ouvert une liaison entre les aéroports de Londres-City au Royaume-Uni et Cork en Irlande, la compagnie aérienne CityJet annonce qu’elle suspend ce service dès la fin juin car les résultats escomptés ne sont pas au rendez-vous.

CityJet a ouvert la liaison Londres City – Cork en octobre 2015 à raison de 36 vols par semaine en Avro RJ85 de 95 places. Elle suspend ce service à compter du 26 juin 2016.

« Nous avons cru que notre optimisme était bien-fondé lorsque nous avons lancé cette route l’année dernière, mais nous sommes confrontés à la réalité : la demande est insuffisante pour assurer la viabilité commerciale sur le long terme » , déplore dans un communiqué Pat Byrne, le président exécutif de CityJet.

La compagnie, qui est l’un des principaux opérateurs à Londres-City (environ 30% des créneaux), est sans concurrence directe sur la ligne. Toutefois, Londres et Cork sont également reliées par Aer Lingus (depuis Heathrow), British Airways (Heathrow) et Ryanair (Stansted et Gatwick).

« Tous les indicateurs suggéraient que notre nouveau service attirerait à la fois les voyageurs affaires et loisirs, notamment en raison de la proximité de l’aéroport Londres City avec le centre ville de Londres et même de West End » , explique le dirigeant de CityJet. « Mais cet aspect pratique a un coût. Londres City est probablement l’un des aéroports les plus chers d’Europe pour les compagnies aériennes d’un point de vue opérationnel » , regrette-t-il. Or, la ligne n’a pas atteint les objectifs fixés en termes de remplissage et de prix du billet.

Pat Byrne assure que la compagnie s’est pourtant efforcée à Cork de promouvoir la destination Londres City « au travers d’un investissement marketing significatif » , tout en recevant « le soutien apprécié de l’aéroport et des milieux d’affaires » .

Nantes et La Rochelle pas remis en cause

La ligne avait marqué l’arrivée de CityJet à Cork. La compagnie a prévu d’y lancer également des services réguliers vers Nantes (le 19 juin) et La Rochelle (le 21 juin) qui ne sont eux pas remis en cause, selon le dirigeant. Les vols charter vers Minorque (à partir du 25 juin 25 juin) seront également assurés.

« La compagnie aérienne estime qu’il existe potentiellement des routes viables vers d’autres destinations européennes qui pourraient se révéler particulièrement intéressantes avec la livraison de nos nouveaux SSJ100 de Superjet, dont les deux premiers arrivent dans quelques semaines. Il s’agit d’avions de nouvelle génération de 98 places avec un rayon d’action supérieur et de meilleurs coûts opérationnels » , souligne Pat Byrne.

Lancée en 1993 et basée en Irlande, CityJet exploite 18 Avro RJ85 dans le cadre de son propre réseau de vols réguliers notamment au départ de l’aéroport Londres-City et de ses activités de location pour le compte d’Air France, à partir de Paris. Le remplacement des ARJ85 est prévu avec une commande de 15 SuperJet SSJ100 (plus 10 options), dont quatre doivent être livrés cette année.

En mars 2016, CityJet a été achetée par un groupe d’investissement dirigé par Pat Byrne, le président exécutif du conseil d’administration.

Photo Alf van Beem CC0 / DP : Avro RJ85 de CityJet

Un commentaire sur “CityJet renonce déjà à Londres City – Cork

  1. Mais pourquoi n’existe-t-il pas de ligne directe entre London-City et Lyon ??? Il y a un marché, mais ni HOP Air France, ni CityJet n’ont ouvert cette ligne. Alors que d’autres villes, nettement moins active économiquement, sont reliées à London City, c’est le cas de Rennes… Quelque chose m’échappe.

Laissez un commentaire