Air Caraïbes double son bénéfice en 2015

RAF-YYC CC BY-SA 2.0 : Airbus A330-300 d’Air Caraïbes https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Air_Caraibes_A330_(6267433836).jpg?uselang=fr

Air Caraïbes a poursuivi sa croissance rentable l’année dernière, avec un trafic passagers en hausse de 3% et un bénéfice net qui s’établit à 19,4 millions d’euros pour l’exercice 2015, au lieu de 9,8 millions d’euros en 2014, selon les résultats annuels présentés par la compagnie ce lundi.

Air Caraïbes a publié le 9 mai 2016 un chiffre d’affaires de 378 millions d’euros, en forte progression de 6,8% sur 2014. Le résultat opérationnel en 2015 est de 41 millions d’euros, alors qu’il était de 21 millions d’euros l’année précédente.

Au titre de l’intéressement et participation 2015, la compagnie a distribué cette année 7 millions d’euros à ses 850 salariés. Par ailleurs, les collaborateurs qui ont également choisi d’être actionnaires de l’entreprise percevront en plus un dividende, en hausse de 96% sur 2014.

La filiale du groupe familial vendéen Dubreuil spécialisée sur la zone Caraïbes a transporté 1.265.000 passagers en 2015, soit une progression de 3% en un an. Le taux des remplissage des avions atteint en moyenne 87% pour l’ensemble de ses lignes, un résultat « particulièrement élevé » mais « stable » comparé à 2014, indique la compagnie dans un communiqué.

Air Caraïbes, « qui a conquis de nouvelles parts de marchés sur son réseau historique » tout en améliorant sa rentabilité, attribue ces bons résultats à une conjoncture favorable.

« Au-delà des effets croisés entre baisse du pétrole et hausse du dollar, les performances réalisées cette année sont d’autant plus remarquables qu’elles s’inscrivent sur une période de 11 ans rythmée de 10 exercices bénéficiaires. Les très bons résultats enregistrés en 2015 nous permettent de préparer avec ambition l’avenir de la Compagnie qui accueillera dans quelques mois ses premiers Airbus A350 » souligne Marc Rochet, Président du Directoire d’Air Caraïbes.

L’arrivée en décembre 2016 d’un premier A350-900 est confirmée. Air Caraïbes deviendra ainsi la première compagnie aérienne française à mettre en service le nouveau long-courrier d’Airbus. Un deuxième appareil est prévu pour janvier 2017. Ces deux A350 permettront de proposer « une expérience de voyage plus moderne et plus ludique dans le cadre d’une tarification toujours plus compétitive » . Les deux appareils viendront compléter la flotte existante composée de 5 Airbus A330 et serviront à renforcer le programme de vols vers les Antilles mais aussi à « ouvrir de nouvelles destinations au sein de l’arc caribéen » . Air Caraïbes envisage de lancer une liaison entre Paris-Orly et La Havane à Cuba dès le 15 décembre 2016 (deux vols par semaine), selon La Tribune.

La flotte régionale s’agrandira aussi grâce à l’introduction en novembre 2016 d’un ATR 72-600 neuf portant le parc à quatre ATR. Une nouvelle stratégie commerciale a été dévoilée en mars dernier pour dynamiser le réseau régional.

L’activité long-courrier poursuit sa progression en 2015

Air Caraïbes a transporté 905.000 passagers sur l’ensemble de ses vols long-courriers en 2015, en progression de plus de 5,3% par rapport à 2014. Elle évoque néanmoins « un contexte de pression tarifaire » .

Entre la métropole et les Antilles, le taux de remplissage atteint 91% en 2015. La compagnie détient désormais 32% de parts de marché (+1.5 point par rapport à 2014), selon ses propres chiffres. Elle dit ainsi consolider sa position de deuxième opérateur national au départ de Paris sur les destinations Martinique et Guadeloupe (toujours derrière Air France), avec notamment un trafic en hausse de 5% sur ces marchés.

Sur l’axe Paris-Orly <> Cayenne, Air Caraïbes porte ses parts de marché à 39%, en hausse de 3 points avec plus de 95.000 passagers transportés soit 7,4% en plus par rapport à 2014. Selon elle, il s’agit d’une « performance importante dans un marché en hausse de seulement 3% » qui vient valider « son positionnement prix/fréquences » . Dès juillet prochain, Air Caraïbes proposera un renfort de sa desserte dont une 4e fréquence directe entre Paris et Cayenne. Cette nouvelle fréquence sera programmée le samedi, pour ensuite être proposée tous les dimanches dès le mois de septembre 2016.

Concernant la liaison Paris Orly <> Saint-Martin, Air Caraïbes a transporté plus de 35.000 passagers et atteint 20% de parts de marché, en ligne avec les chiffres enregistrés en 2014. 36 000 passagers ont été transportés sur entre Orly et Port-au-Prince, un chiffre en croissance de 10% par rapport à 2014. A cela s’ajoute 30.000 passagers entre Paris et Saint-Domingue, une fréquentation stable par rapport à 2014.

Enfin l’offre TGVAIR, connectant Orly par le train à 18 gares de province française et celle de Bruxelles-Midi, continue d’attirer de nombreux passagers. 50 000 d’entre-deux l’ont empruntée en 2015.

Perspectives 2016

Air Caraïbes indique que l’environnement 2016 reste « favorable » et maintient son « ambition de croissance rentable » . Néanmoins, elle précise que des efforts doivent se poursuivre « tant sur le plan commercial qu’au niveau de la rentabilité« .

P. Pigeyre / master films / Airbus : A330-300 French blue

P. Pigeyre / master films / Airbus : A330-300 French blue

Sur ce dernier point, la direction négocie de nouveaux accords de productivité avec les salariés en vue de réduire ses coûts unitaires qui augmentent de 3% an, selon La Tribune. « Pour les navigants, l’objectif de la direction est de passer de 750 heures de vol par an à 800, à rémunération constante. À cela s’ajoute la révision du point d’entrée dans la grille salariale des navigants » , précise le site d’informations économiques. Les discussions pourraient aboutir en septembre.

En parallèle, la compagnie a revu différents contrats avec ses fournisseurs. La maintenance des gros-porteurs notamment a été confiée à Air France Industrie dans des conditions plus avantageuses.

A partir de septembre 2016, Air Caraïbes devra cohabiter avec une petite soeur spécialisée sur le low-cost long-courrier, French blue. Ce développement qui inquiète les salariés d’Air Caraïbes a donné lieu à une redéfinition du périmètre d’activité après deux jours de grève. French blue commencera bien ses opérations avec Punta Cana en République dominicaine, mais se concentrera surtout sur l’océan Indien. Sa flotte comptera d’ici deux ans trois appareils : un A330-300 livrable à la fin du mois prochain et deux A350-900 livrables début 2017 et début 2018.

Avec ceci, le groupe Dubreuil va doubler de taille dans l’aérien : ses compagnies aériennes exploiteront dix gros-porteurs en 2018 au lieu de cinq aujourd’hui.

Photo RAF-YYC CC BY-SA 2.0 : Airbus A330-300 d’Air Caraïbes

Laissez un commentaire