Etihad Airways publie un bénéfice record pour 2015

Arrivée de l'Airbus A380 d'Etihad à New York JFK - Source : Etihad

Etihad Airways enregistre au titre de l’exercice 2015 ses meilleurs résultats financiers annuels à ce jour, avec un bénéfice net de 103 millions de dollars pour un chiffre d’affaires de 9,02 milliards de dollars, portés par une forte progression du trafic passagers.

Cette performance marque la cinquième année consécutive de rentabilité nette, selon un communiqué de la compagnie aérienne. Ces résultats comprennent également un bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) de 259 millions de dollars, et 1,4 milliard de dollars de bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation, amortissement et location (EBITDAR), soit 16% du revenu total.

« Notre mission est de construire une compagnie aérienne durablement rentable » , souligne James Hogan, président d’Etihad Airways. Les résultats record de l’année dernière « démontrent que nous atteignons cet objectif » . La stratégie d’entreprise se fonde « sur une croissance organique soutenue par nos partenariats » , ajoute-t-il.

Etihad Airways a transporté 17,6 millions de passagers en 2015, soit une augmentation de 18,9% par rapport à l’année précédente. La croissance du volume de passagers « a continué de dépasser l’augmentation des capacité d’Etihad Airways et a surpassé la croissance du marché régional » , indique la compagnie basée à Abu Dhabi. Le Revenu Passager Kilomètres (RPK), qui mesure les voyages des passagers, a augmenté de 21,3% à 83,2 milliards, tandis que le Siège Kilomètres Offert (SKO), qui représente la capacité, a augmenté de 21% à 104,8 milliards.

Au total, la compagnie aérienne a opéré 97.400 vols sur 467 millions de kilomètres. Le taux de remplissage moyen sur l’ensemble du réseau s’établit à 79,4% en 2015, en légère progression par rapport à 79,2% en 2014.

Six nouvelles destinations ont été ajoutées au réseau, soit  Calcutta, Madrid, Hong Kong, Entebbe, Edimbourg et Dar es Salaam. La capacité a été augmentée sur 16 lignes existantes « avec de plus gros appareils, davantage de fréquences et une configuration améliorée » .

La flotte s’est agrandie de 11 avions pour un total de 121 à la fin de l’année, avec un âge moyen de 5,8 ans. Ces nouveaux appareils consistent notamment en quatre A380-800 et quatre Boeing 787-9 Dreamliner. L’A380 a été déployé sur les routes vers Sydney et New York, ainsi que sur un deuxième vol quotidien à destination de Londres-Heathrow, tandis que le 787 a débuté ses opérations commerciales entre Abu Dhabi et Zurich, Brisbane, Washington DC, Singapour.

Basée sur 49 accords de partages de codes et des participations minoritaires dans sept compagnies aériennes (airberlin, Air Seychelles, Air Serbia, Alitalia, Virgin Australia, Darwin Airlines), la stratégie de partenariat a généré cinq millions de passagers et 1,4 milliard de dollars de revenus directs, ainsi que « des synergies de coûts significatives » . Elle « demeure un facteur clé de la croissance en 2015 » .

Selon James Hogan, le retour sur investissement dans les sept compagnies aériennes est « bien plus important que l’argent dépensé » . La somme totale de ces investissement reste « inférieur au coût de trois nouveaux appareils » .

Outre l’activité passagers, les autres secteurs (cargo, assistance technique, restauration et services au sol) sont aussi en croissance. Les volumes de fret et courrier ont augmenté de 4% à 591.000 tonnes, « ce qui en fait l’une des opérations de fret aérien les plus prospères au monde » , selon la compagnie.

Etihad Airways souligne aussi « l’augmentation significative » des membres de son programme de fidélisation Etihad Guest. Le nombre de membres est passé de 2,9 à 3,75 millions, ce qui représente une moyenne de 70.000 nouveaux membres chaque mois durant l’année 2015.

Photo : Arrivée de l’Airbus A380 d’Etihad à New York JFK – Source : Etihad

Laissez un commentaire