Vinci Airports devient concessionnaire de deux aéroports près d’Osaka

lasta29 CC BY-SA 2.0 : Aéroport Osaka-Kansai (Terminal 1) https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Osaka_Kansai_Int%27l_Airport_Terminal1_(17567741930).jpg?uselang=fr

Le groupe Vinci Airports devient ce vendredi concessionnaire de deux aéroports dans la région du Kansai au Japon, Osaka-Itami et Osaka-Kansai, une étape importante dans son développement puisqu’il entre dans le Top 5 mondial du secteur.

Vinci Airports reprend l’exploitation des deux aéroports à compter du 1er avril 2016 pour une durée de 44 ans au travers de la société Kansai Airports, dont il détient 40% du capital aux côtés de la société japonaise ORIX (40%). Les 20% restants sont répartis entre une trentaine de sociétés de la région du Kansai. Le contrat de concession a été signé le 15 décembre 2015.

Les deux aéroports totalisent un trafic annuel de 38 millions de passagers en 2015. Ouvert en 1994, l’aéroport international du Kansai, situé sur une île artificielle de la baie d’Osaka, représente un trafic annuel de 23,2 millions de voyageurs. L’aéroport international d’Osaka-Itami, ouvert en 1939, est le principal aéroport domestique de la ville d’Osaka, avec 14,5 millions de passagers.

Vinci Airports et ses associés ont l’ambition de valoriser le potentiel de croissance des deux plateformes. Elles affichent déjà une progression de trafic de 11,4% en 2015. Cette croissance est notamment portée par le développement du tourisme au Japon et l’essor des compagnies low-cost. « Kansai Airports s’appuiera sur l’expertise reconnue de Vinci Airports et bénéficiera de la forte implantation d’ORIX dans la région du Kansai et de son savoir-faire en matière de services financiers » , précise le groupe aéroportuaire.

Cette nouvelle acquisition marque une étape importante du développement international de Vinci Airports. Le groupe est présent sur 3 continents et gère plus de 100 millions de passagers annuels. Il rentre ainsi dans le top 5 mondial des acteurs du secteur aéroportuaire.

Vinci Airports exploite désormais 34 aéroports, dont 12 en France, 10 au Portugal (dont le hub de Lisbonne), 3 au Cambodge, 2 au Japon, 6 en République dominicaine ainsi que l’aéroport de Santiago du Chili. Desservies par plus de 140 compagnies aériennes, l’ensemble de ces plates-formes permettent au groupe de réaliser un chiffre d’affaires de 820 millions d’euros.

Représentant un montant total d’environ 2,1 milliards d’euros (260 milliards de yens), la reprise des deux aéroports du Kansai est financée à hauteur de 1,4 milliard d’euros (180 milliards de yens) par la dette bancaire, et à hauteur de 640 millions d’euros (80 milliards de yens) par un apport en fonds propres des actionnaires de Kansai Airports.

Photo lasta29 CC BY-SA 2.0 : Aéroport Osaka-Kansai (Terminal 1)

Laissez un commentaire