Aéroport de Montréal : quatre nouvelles destinations cet été

FRED CC BY-SA 3.0 : Aéroport Montréal-Trudeau https://commons.wikimedia.org/wiki/File:YUL.U.S._Departures.Sector.Control.Tower.jpg

L’aéroport Montréal-Trudeau vient de présenter son programme de vols pour l’été 2016, avec quatre nouvelles destinations : Reykjavik (Islande), Glasgow (Royaume-Uni), Denver (Etats-Unis) et Hamilton (Canada).

Durant la saison estivale, le premier aéroport du Quebec sera relié à 110 destinations dans le monde. L’offre totale de sièges augmente de 13 % par rapport à 2015, tandis que le nombre de fréquences est en hausse de 8 %.

Montréal-Trudeau accueillera en outre deux nouveaux transporteurs internationaux, Icelandair et WOW air, qui desserviront Reykjavik.

« Nos passagers n’auront jamais eu autant d’options de voyage, particulièrement à l’international » , souligne James Cherry, président-directeur général d’Aéroports de Montréal.

L’aéroport se prépare à inaugurer l’agrandissement de la jetée internationale, qui ajoutera six portes d’embarquement pour gros porteurs. Avec ceci, « nous serons en mesure de faire face efficacement à cette croissance anticipée de la demande » , indique le PDG.

Dans le détail, l’offre sera grandement augmentée sur l’Europe et l’Afrique du Nord, tant en termes de sièges (+18 %) que de fréquences (+17 %). Des vols directs seront offerts vers 30 villes européennes – un record -, deux en Afrique du Nord (Alger et Casablanca) et deux au Moyen-Orient (Amman et Doha). La liaison Montréal-Paris demeurera la route internationale la mieux desservie au départ du Canada, avec jusqu’à huit vols quotidiens vers Charles de Gaulle ou Orly.

Air Canada et Air Canada rouge inscriront pour la première fois Lyon et Casablanca à leur horaire estival, respectivement à raison de cinq et quatre vols par semaine, en plus d’ajouter de la capacité sur Paris, Barcelone, Nice et Venise.

De son côté, Air Transat ajoutera Glasgow (Écosse) et volera vers un total de 20 autres villes en Europe, soit : Athènes, Bâle/Basel, Barcelone, Bordeaux, Bruxelles, Dublin, Lisbonne, Londres, Lyon, Madrid, Malaga, Marseille, Nantes, Nice, Paris, Porto, Prague, Rome, Toulouse et Venise. Par rapport à 2015, Londres, Dublin, Bordeaux, Marseille et Toulouse verront des augmentations en termes de nombre de sièges.

Chez Swiss, la mise en service du B777-300ER se traduire une hausse importante de capacité sur la route Montréal-Zurich. Quant à Lufthansa, la compagnie ajoutera encore une fréquence à son service vers Francfort, pour un total de sept, en plus de maintenir son vol quotidien sur Munich.

En ce qui concerne l’Amérique latine et des Antilles, là encore les vacanciers montréalais seront bien servis puisqu’ils pourront choisir parmi 26 destinations sans escale, avec un nombre accru de vols (+6 %) et de sièges (+9%) par rapport à 2015.

Air China poursuivra son vol vers La Havane, lancé en décembre dernier, tandis que Cubana ajoutera Santiago de Cuba. D’autres nouveaux services seront également offerts par Sunwing (Rio Hato) et Air Transat (La Romana), ces destinations étant maintenant desservies l’été comme l’hiver. Plusieurs autres destinations bénéficieront d’ajouts de capacité.

Sur les marchés domestique et transfrontalier (Etats-Unis), les principales nouveautés consisteront dans l’ajout des destinations Hamilton (14 fréquences par semaine) et Denver (7 fréquences par semaine) par Air Canada. De plus, Air Transat poursuivra sa présence sur les routes Montréal-Toronto et Montréal-Québec afin d’alimenter ses vols vers l’Europe. Notons également des ajouts de fréquences et/ou de sièges sur plusieurs destinations, dont Philadelphie, Houston et Miami chez Air Canada et New York chez Delta.

Photo FRED CC BY-SA 3.0 : Aéroport Montréal-Trudeau

2 commentaires sur “Aéroport de Montréal : quatre nouvelles destinations cet été

Laissez un commentaire