Lufthansa détaille son A350

Visualisation d'un Airbus A350 aux couleurs de Lufthansa - © Airbus

293 places, de nouveaux sièges en classe Economique, de nouveaux services en classe Affaires, le WiFi à bord, Boston et Delhi comme probables premières destinations : Lufthansa a détaillé mercredi l’A350-900 XWB qui volera sur ses lignes à partir de janvier 2017.

La compagnie aérienne allemande a commandé en septembre 2013 vingt-cinq A350-900 plus 30 options (avec la possibilité de convertir une partie en A350-1000). Les dix premiers exemplaires seront stationnés à Munich à partir de janvier 2017 et sont susceptibles de voler initialement vers Delhi et Boston, a annoncé Lufthansa dans un communiqué le 30 mars.

La compagnie a opté pour une configuration tri-classe permettant d’accueillir 293 passagers, dont 48 en classe Affaires, 21 en Premium Economie et 224 en Economie.

Principale innovation en classe Affaires : pour la première fois sur un avion de Lufthansa, les passagers auront accès à un self-service dans une section dédiée de la cabine, offrant collations et boissons fraîches entre les repas.

En Economie, la compagnie a retenu de nouveaux sièges ergonomiques dans une nouvelle gamme de couleurs. Les écrans du système de divertissement seront plus grands qu’actuellement. Dans le futur, l’espace de rangement pour les affaires personnelles sera plus généreux.

Dans toutes les classes de service, les passagers pourront accéder à Internet grâce à un réseau Wi-Fi embarqué utilisant les dernières technologies du système FlyNet.

Lufthansa souligne aussi qu’elle s’attache à ce que ses passagers arrivent plus reposés à destination : la pressurisation de la cabine sera réglée sur 1.800 mètres, au lieu de 2.400 mètres sur les avions actuels. Cet effet sera renforcé par un concept d’éclairage innovant avec douze scénarios lumineux ménageant le biorythme des voyageurs pour s’adapter progressivement au décalage horaire.

« L’A350-900 est l’avion long-courrier le plus moderne et le plus respectueux de l’environnement dans le monde. Il consomme 25% de carburant en moins et produit jusqu’à 50% d’émissions sonores en moins que les types d’avions comparables » , indique aussi la compagnie allemande.

Lancée en 1955, Lufthansa est particulièrement attachée aux gros-porteurs d’Airbus, dont elle a exploité, ou exploite, toute la gamme, de l’A300/A310 jusqu’à l’A380, en passant par l’A330, l’A340, et donc prochainement l’A350. Au total, le groupe Lufthansa a commandé à Airbus un total de 582 appareils au cours de son histoire.

Photo : visualisation d’un Airbus A350 aux couleurs de Lufthansa – © Airbus

 

Laissez un commentaire