Virgin Atlantic : un bénéfice presque doublé en 2015

Virgin Atlantic : Airbus A330-300

La compagnie aérienne britannique Virgin Atlantic voit son bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels quasiment doubler en 2015 grâce à la baisse des prix du carburant et au renforcement de son partenariat avec Delta Air Lines.

Virgin Atlantic a publié le 23 mars un bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels de 22,5 millions de livres sterling pour l’exercice 2015, soit une augmentation de 85% par rapport à 2014. « Nous avons amélioré nos résultats en transformant notre entreprise et notre réseau, jetant ainsi les bases d’une Virgin Atlantic robuste et durable » , se félicite dans un communiqué le directeur général de Virgin Atlantic, Craig Krueger.

La compagnie a bénéficié de la baisse de 34% des prix du carburant en 2015 – avec cependant un effet limité en raison du système de couverture. Les bons résultats de l’année dernière sont aussi attribuables au renforcement de la co-entreprise transatlantique avec Delta Air Lines, qui a généré un bénéfice en hausse de 55% par rapport à 2014. Avec jusqu’à 43 vols par semaine entre les deux rives de l’Atlantique, les deux compagnies détiennent à présent 37% du marché entre Londres-Heathrow et l’intérieur des Etats-Unis (+6% en un an).

Sous l’aile de Delta qui a racheté 49% de son capital en 2013 (le milliardaire Richard Branson détenant les 51% restants), Virgin Atlantic a mis en oeuvre un plan stratégique de quatre ans couvrant la période jusqu’à 2018. Le réseau a été restructuré pour se concentrer sur les liaisons transatlantiques tout en suspendant dès 2014 plusieurs destinations en Asie-Pacifique et en Afrique (Tokyo, Bombay, Sydney, Capetown et Accra) ainsi que les opérations moyens-courriers de Little Red. La flotte est en cours de modernisation. Sept Boeing 787-9 ont été réceptionnés l’année dernière pour un total de dix en service à ce jour, plus sept en commande et cinq en option. Le déploiement du WiFi et l’installation de nouvelles cabines sur les dix A330-300 commencera cette année. La compagnie exploite aussi onze A340-600 et dix 747-400.

Au total, Virgin Atlantic a transporté 5,9 millions de passagers en 2015, dont 400.000 en correspondance avec Delta. Le coefficient de remplissage atteint 76,8%, en baisse de 2,5 points par rapport à 2014 en raison d’une forte augmentation des capacités (+14,8%). La recette unitaire perd 2,9% par rapport à un an plus tôt. La compagnie se dit optimiste pour 2016 et en bonne voie « d’être plus profitable que jamais d’ici 2018 » .

Photo Virgin Atlantic : Airbus A330-300

Laissez un commentaire